Municipales 2020 à Grenoble : Emilie Chalas (LaREM) veut “poser la dépénalisation du cannabis sur la table” 

Emilie Chalas / © France 3 Alpes
Emilie Chalas / © France 3 Alpes

Invitée de l’émission « Dimanche en Politique » ce dimanche 13 octobre à partir de 11h25 sur France 3 Alpes, Emilie Chalas entend faire de la lutte contre le tafic de drogue l’une de ses priorités, et propose de mettre " la question de la dépénalisation du cannabis sur la table ".
 

Par Jordan Guéant

Débat sur l’installation d’un péage urbain aux entrées de l’Agglomération, référendum sur la vidéoprotection, armement de la police municipale pour créer des synergies avec la police nationale… Et dépénalisation du cannabis ! Pour son entrée en campagne et à l’occasion de sa venue dans l’émission « Dimanche en Politique », Emilie Chalas a multiplié les propositions comme autant d’esquisses de son futur programme.

La députée LaREM de l’Isère, candidate aux Municipales à Grenoble, estime notamment que "pour lutter contre le trafic de drogue qui sévit à Grenoble, il faut poser la question de la dépénalisation du cannabis".Et d’enfoncer le clou : "Beaucoup en parlent pour les vertus thérapeutiques du cannabis mais moi, je pense qu’il faut aller plus loin et poser ce sujet sur la table ".

Régulièrement, le débat autour de la dépénalisation voire de la légalisation du cannabis ressurgit, notamment à Grenoble. La ville est régulièrement pointée du doigt pour ses faits divers sanglants liés au trafic de drogue. Il y a quelques mois, l’ancien procureur de la République, Jean-Yves Coquillat, expliquait qu’il avait "rarement vu une ville à ce point gangrénée par le trafic ".

 Nul doute que cette prise de position de la candidate LaREM va, une nouvelle fois, faire rebondir le débat dans la capitale des Alpes.
 

Sur le même sujet

Les + Lus