Grenoble : pour Noël, les associations offrent une parenthèse conviviale aux plus démunis

© France 3 Alpes
© France 3 Alpes

Pour les familles en situation de précarité ou les personnes sans-abri, les fêtes de Noël peuvent s'avérer compliquées. Des associations iséroises se mobilisaient samedi 14 décembre pour permettre à tous de profiter de bons moments partagés. 

Par France 3 Alpes

"Quand on les croise en maraude, on partage souvent leur souffrance, témoigne Nicole, bénévole à l'association "Vinci, le samu social"  Et là, de les voir heureux, de partager un moment avec eux autre que cette solitude et  cette souffrance, c'est vraiment un cadeau."

Samedi 14 décembre, à quelques jours du réveillon, Le Secours populaire et "Vinci, le samu social" organisaient un Noël pour les personnes sans-abri ou en situation de précarité. 
 
À Grenoble, sous un barnum, repas chauds et vêtements de rechange étaient offerts par l'association "Vinci, le samu social" de Grenoble ainsi que des petits cadeaux qui, loin d'être superflus, aident les sans-abri à tenir au quotidien. Georges a ainsi pu repartir avec une écharpe, un sac neuf et une lampe de poche.

Dehors, le concert organisé pour l'occasion réchauffait l'atmosphère et nombreux étaient ceux qui rejoignaient la danse. Ces après-midi permettent aux plus démunis de se laisser gagner par un peu de chaleur humaine et apportent un peu de légèreté dans un quotidien parfois rude en ces périodes de basses températures. "C'est Noël une fois par an, on en profite et on fait une petite fête pour l'occasion. C'est cool", s'enthousiasme Jo, l'un des bénéficiaires. 
 

Père Noël vert

Les membres du Secours populaire de Beaurepaire étaient eux-aussi mobilisés samedi à Grenoble, vêtus des habits du Père Noël. Petite subtilité : ces Pères Noël-là n'étaient pas rouges mais verts. Comme chaque année, l'association proposait aux enfants et aux familles en difficulté des jouets, des livres et des colis alimentaires festifs. 

Les Pères Noël verts et leurs bénéficiaires sont ensuite partis, en famille, pour une parade en ville rythmée par les percussions. 

C'est très compliqué les fêtes de fin d'année donc ça permet de mettre un peu de baume au cœur. Ça nous permet aussi d'aller dans une autre ville parce qu'on n'a pas forcément les moyens d'y emmener les enfants. On voit un peu Grenoble comme ça. 
- Elodie, bénéficiaire du Secours Populaire

L'an dernier, plus de 430 000 personnes ont ainsi pu partager la joie des fêtes, avec les Pères Noël verts du secours populaire.
 



 

A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus