Pédiatres en arrêt maladie au CHU de Grenoble : deux mamans inquiètes lancent une pétition

Les enfants de Dory et Vanessa doivent prendre des médicaments trois fois par jour. C'est une question de survie pour eux.
Les enfants de Dory et Vanessa doivent prendre des médicaments trois fois par jour. C'est une question de survie pour eux.

En Isère, deux mamans ont lancé une pétition ce jeudi 11 janvier 2017. Leurs enfants sont atteints d'une maladie rare qui nécessite un suivi très régulier par un pédiatre endocrinologue. Or les deux spécialistes du CHU de Grenoble, en souffrance professionnelle, sont en arrêt de travail. 

Par Anne Hédiard


Les mamans sont inquiètes pour la vie de leurs enfants. Elles ont décidé de lancer un appel à la direction du CHU de Grenoble à travers une pétition mise en ligne ce jeudi 11 janvier 2018.

Elles expliquent leur désarroi et demandent à la direction de l’hôpital d’agir au plus vite « nous nous retrouvons seuls face à la maladie, sans aucun médecin formé à la rareté de l'affection. Maladie qui s'avère être létale en l'absence de suivi. La situation devient critique. »

La situation au CHU de Grenoble est tendue depuis le suicide d'un neurochirurgien dans un bloc opératoire en novembre 2017. Le rapport demandé par le Ministère de la Santé a révélé de graves dysfonctionnements et une souffrance des personnels soignants.


Depuis, la direction de l'hôpital a fait connaître sa volonté de changer les choses. Mais pour Vanessa, Dory, et leurs enfants, le temps presse.




A lire aussi

Sur le même sujet

Résumé de la rencontre Clermont / Ospreys

Près de chez vous

Les + Lus