Rixes, dégradations, feux de voitures, nombreux incidents à Grenoble après le match France-Belgique

A Grenoble, la nuit a été courte pour les pompiers et les policiers après la victoire de la France face à la Belgique en 1/2 finale de la Coupe du Monde de football. De nombreux incidents ont éclaté en centre-ville et 9 personnes ont été légèrement blessées.
La joie des supporters a laissé la place aux incidents en fin de soirée.
La joie des supporters a laissé la place aux incidents en fin de soirée. © AG - France 3 Alpes.
La qualification de la France pour la finale de la Coupe du Monde a été bruyamment fêtée à Grenoble dans la nuit du 10 au 11 juillet 2018. Des incidents ont éclaté en centre-ville dès 22 heures. Les pompiers et les policiers sont restés sur le pont très tard.

Des cris de joie, des klaxons, des drapeaux Bleu-Blanc-Rouge, voilà pour la belle carte postale après la victoire de la France face à la Belgique en 1/2 finale de la Coupe du Monde. Oui mais voilà, comme souvent, la fête a quelque peu dérapé. 

Plusieurs rixes ont éclaté en centre-ville et ont nécessité l'intervention de la police. Les forces de l'ordre ont essuyé des jets de projectiles et ont répondu par l'usage de grenades lacrymogènes..

Les pompiers ont quant à eux effectué, entre 22 heures et 2 heures du matin, 20 "secours à la personne". 9 blessés légers ont été comptabilisés. Pour faire face au nombre important d'interventions, un poste médical avancé a été déployé et une cellule de crise a été activée.
 
Deux voitures ont été incendiées sur le boulevard Gambetta.
Deux voitures ont été incendiées sur le boulevard Gambetta. © Aurélie Massait - France 3 Alpes.

Les pompiers ont également eu à intervenir pour une quinzaine de feux sur la voie publique. Des poubelles et des containers ont été incendiés,  la vitrine d'un commerce a été détruite et au moins une voiture a été brûlée.
 
La vitrine d'un magasin au centre-ville de Grenoble.
La vitrine d'un magasin au centre-ville de Grenoble. © Aurélie Massait - France 3 Alpes.

Du côté des forces de l'ordre, 2 policiers ont déclaré des blessures "légères" : l'un d'eux a été blessé au pied après s'être fait rouler dessus par une voiture, le second a été blessé à l'oreille après l'explosion d'un pétard.

Le calme est revenu aux environs de 2 heures du matin.

 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
faits divers coupe du monde de football football sport