• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • DÉCOUVERTE
  • ECONOMIE
  • CULTURE
  • SPORT

Témoignage. A Grenoble, Eva Thomas et son association SOS Inceste mènent le combat contre les viols sur mineurs

Avec son livre témoignage, "Le viol du silence" Eva Thomas a brisé les tabous / © France 3 Alpes
Avec son livre témoignage, "Le viol du silence" Eva Thomas a brisé les tabous / © France 3 Alpes

Violée par son père à l'âge de 15 ans, elle avait osé briser les tabous. Son livre "Le viol du silence" avait eu un retentissement médiatique inédit et avait "libéré" la parole. Avec son association, SOS Inceste, qu'elle a créée en 1985, elle poursuit le combat, contre les abus sexuels sur mineurs

Par I.G avec Jean Christophe Pain

Comment dire l'indicible ? Dans le cocon d'un cinéma, on peut tout raconter, et chacun peut venir l'entendre...L'association SOS inceste & violences sexuelles avait choisi le cinéma Le Club ce lundi 15 octobre pour une projection-débat . A l'affiche : Deux films "Les Chatouilles",d' A Bescond et d'Eric Metayer, et "Bien à toi", un court-métrage signé par la grenobloise Meryl Mourey


Reportage de Jean-Christophe Pain, Dominique Semet & Gilles Neyret

Ce drame, Eva l'a connu. Violée par son père une nuit de ses 15 ans, elle en a écrit un livre, "Le viol du silence" 30 ans après. Comment survivre, comment se construire malgré tout, comment dépasser ce bouleversement ?

"Quand on a pas été agressé, on ne se rend pas compte de l'énergie qu'il faut déployer pour survivre, on est toujours en train de se battre,, de l'extérieur, on ne présente pas de séquelles évidentes, mais on vit en permanence des angoisses "raconte Eva. "De l'extérieur, on a l'air presque normal, mais c'est comme si le cerveau avait disjoncté, pour que l'on puisse survivre, et à un moment donné, il faut bien traverser l'enfer"..
 
"Il faut traverser l'Enfer"
Eva Thomas Eva Thomas créatrice de l'association SOS Inceste en 1985, auteur de "Le viol sous silence"
Entretien JC Pain & Dominique Semet


Le chemin d'Eva a été interminable...ce n'est que lorsqu'elle avait 45 ans, que son père, qui avait abusé d'elle a reconnu les faits et lui a demandé pardon. 

Ce n'est que lorsqu"elle avait 45 ans, que sa famille, a découvert et appris ce qu'il s'était passé...

Aujourd'hui encore, Eva se bat pour changer la Loi française . Pour elle, le juge ne doit pas avoir à rechercher si l'enfant, victime, était consentant, ou pas...
 
"Il faut changer la loi"

Une femme sur 4, et un homme sur 6 sont victimes de violences sexuelles au cours de leur vie en France. Et seulement 10% de ces personnes entament des démarches médicales ou judiciaires. 

Pour en savoir plus :www.sos-inceste-violences-sexuelles.fr  ou www.stopauxviolencessexuelles.com




















 

Sur le même sujet

Le dernier entraînement de l'équipe de France de trail dans le Cantal

Les + Lus