VIDEO. Présidentielle 2022 : à deux jours de la "Primaire Populaire", Christiane Taubira en campagne dans un bastion de la gauche de l'agglomération de Grenoble

Publié le
Écrit par AH avec Jordan Guéant

A deux jours du vote de la "Primaire populaire", Christiane Taubira était à Pont-de-Claix ce mardi 25 janvier, dans l'agglomération de Grenoble, pour parler logement et transition écologique. L'occasion, surtout, de mesurer sa popularité dans ce bastion de la gauche.

Un peu plus d'une semaine après avoir officiellement annoncé sa candidature à l'élection présidentielle, et deux jours avant le début du vote de la "Primaire populaire", Christiane Taubira est venue à Pont-de-Claix, en Isère. Elle a été reçue par le maire de la ville et président de la Métropole de Grenoble, Christophe Ferrari.

Un accueil chaleureux

L'ancienne garde des Sceaux est arrivée en terrain conquis. Khady habitante de Pont-de-Claix la salue enthousiaste avant de s'exclamer : "C'est elle qui représente la gauche telle qu'elle devrait être et qu'elle a toujours été philosophiquement""Si vous créez des politiques publiques dans lesquelles les notions d'égalité, de fraternité et de liberté ne sont pas, tout ce qui découlera sera un château de cartes tordu" poursuit-elle.

"Elle a une culture extraordinaire et s'est toujours battue pour rassembler" renchérit Noëlle, autre habitante de la commune.

Dans cette ville industrielle et populaire, Christiane Taubira est venue parler mixité sociale. Et le maire qui est aussi président de la Métropole de Grenoble est fier de lui présenter son nouveau quartier, "Les Minotiers". 2.000 logements "pour tous" y seront construits en 20 ans. Lui aussi est séduit par la candidate. "Elle incarne une forme d'idéal d'une société qui aspire au progrès, une société qui aspire tout simplement au respect des uns et des autres" explique Christophe Ferrari.

Une visite sous le signe du logement et de la transition écologique

En Isère, la candidate a dénoncé le manque de logements. Christiane Taubira veut multiplier les chantiers. Généraliser l'encadrement des loyers. Mais à deux jours du début de la "Primaire populaire", elle a surtout martelé son mantra. Sa volonté d'unir la gauche derrière sa candidature. "On ne peut pas accepter l'idée que c'est fichu et qu'on ne pourra rien faire pour les gens. Que par exemple pendant 5 ans la politique du logement sera celle qu'on connaît aujourd'hui" a-t-elle déclaré aux journalistes.

Les résultats de la primaire seront connus dimanche. A Pont-de-Claix, Christiane Taubira a sans doute fait le plein de voix.

Ci-dessous, la visite de Christiane Taubira à Pont-de-Claix en vidéo

durée de la vidéo : 01min 59
Christiane Taubira en campagne électorale au Pont-de-Claix, en Isère ©FTV