• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • DÉCOUVERTE
  • ECONOMIE
  • CULTURE
  • SPORT

“Vouloir détruire les Juifs, c'est vouloir détruire la République” affirme Yves Ganansia, président du CRIF Grenoble

Le président du CRIF Grenoble-Dauphiné s'est exprimé ce 19 février à l'occasion de la manifestation contre l'antisémitisme. Pour Yves Ganansia, "Vouloir détruire les Juifs, c'est vouloir détruire la République". 

Par Jean-Christophe Pain

Yves Ganansia est inquiet face à la recrudescence des actes antisémites en France. Ce 19 février, à l'occasion de la manifestation contre l'antisémitisme, il nous a accordé un entretien.
 

"Ce mouvement des gilets jaunes, qui a des revendications légitimes, est parasité par des mouvements extrémistes. Ils expriment leur haine vis-à-vis des valeurs de la République. Et les Juifs font partie de ces valeurs" affirme-t-il.

Il résume sa pensée d'une formule amère : "Vouloir détruire les Juifs, c'est vouloir détruire la République, on en est là actuellement !"


Antisionisme ou antisémitisme ?


Pour Yves Ganansia, il n'y a pas d'ambiguïté : "Aujourd'hui il n'y a plus de différence entre l'antisionisme et l'antisémistisme. Prôner la destruction d'Israël, c'est refuser au peuple Juif un pays"

Rappelons tout de même que la distinction entre antisionisme et antisémitisme a toujours suscité beaucoup de débats.

Le président du CRIF Grenoble-Dauphiné réclame une "tolérance zéro vis-à-vis des insultes, qu'elles soient antisémites, racistes, homophobes, avant même de parler d'une nouvelle loi."
 
Entretien avec Yves Ganansia pdt du CRIF Dauphiné
Reportage : I. Colbrant, A. Massait, X. Rivet, G. Neyret














 

Sur le même sujet

Le plus gros camion du monde

Les + Lus