• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • DÉCOUVERTE
  • ECONOMIE
  • CULTURE
  • SPORT

INSOLITE. Tempête Isaias : c'était quoi cette rafale de vent enregistrée à 246 km/h aux 7 Laux en Isère ?

La station météo est installée à l'arrivée du télésiège du Grand Cerf dans la station des 7 Laux. / © Logan Minghini - France 3 Alpes.
La station météo est installée à l'arrivée du télésiège du Grand Cerf dans la station des 7 Laux. / © Logan Minghini - France 3 Alpes.

Le vent a soufflé fort le week-end dernier à l'occasion du passage de la tempête Isaias. Fort au point qu'une rafale aurait été enregistrée à 246 km/h dans la station des 7 Laux, en Isère, selon un réseau de météorologues amateurs.

Par Yann Gonon

Le vent a-t-il soufflé jusqu'à 246 km/h ce samedi 9 février 2019 dans les Alpes à l'occasion du passage de la tempête Isaias ? C'est ce qu'indique en tout cas une mesure réalisée par le réseau d'observation météo du massif alpin (Romma) dans la station des 7 Laux, en Isère. Pour l'ingénieur météo Serge Taboulot, cela paraît pourtant "peu vraisemblable".

Jusqu'à 21 départements en vigilance orange, des parcs et des domaines skiables fermés, la tempête Isaias a balayé la France samedi dernier. Le vent a soufflé parfois à plus de 100 km/h (102 km/h à Chambéry) en plaine et peut-être donc encore beacoup plus fort en montagne.


"On a d'abord pensé à un bug"


246 km/h ! Lorsque Logan Minghini a découvert la valeur sur le site internet de l'association Romma, il a d'abord été dubitatif : "On est normalement à l'affût quand il y a un épisode de vent annoncé" explique-t-il. "Mais quand on a découvert cette donnée, on a d'abord pensé à un bug". 

Géré par 8 bénévoles, le réseau Romma s'appuie sur plus de 150 stations météo réparties sur l'ensemble du massif alpin. Certaines lui appartiennent, d'autres sont la propriété de particuliers. Températures, humidité, pluviométrie et donc orientation et vitesse du vent, toutes ces données sont rassemblées et mises en ligne sur le site de l'association.

Ce samedi 9 février, à 18h22, c'est la station météo située à l'arrivée du télésiège du Grand Cerf, aux 7 Laux, qui a donc enregistré une rafale de vent à 246 km/h. Après les premiers doutes, Logan Minghini a mené son enquête : pas de problème électrique, pas de souci informatique, la piste du "bug" a été écartée. Par ailleurs, des pisteurs sur place ont bel et bien confirmé qu'une très forte rafale s'était produite à ce moment là. Il y a eu également un brusque changement de l'orientation du vent qui a "basculé du sud vers le nord" explique encore Logan Minghini. Un orage de neige s'est ensuite produit dans les minutes qui ont suivi.
 
 

un secteur connu pour la violence de ses vents


De là à affirmer à 100 % qu'une rafale a vraiment soufflé à 246 km/h, Logan Minghini veut rester prudent : "compte tenu de toutes ces vérifications et de tous ces éléments, il est possible que la rafale ait bien eu lieu mais est-ce qu'elle s'est vraiment produite, on ne le saura jamais".

Contacté par la rédaction de France 3 Alpes, l'ingénieur de Météo France Serge Taboulot ne veut "surtout pas mettre en doute les mesures du réseau Romma" dont il déclare apprécier la qualité du travail. Une rafale à 246 km/h, cela lui paraît pourtant "peu vraisemblable" . Pour lui, le matériel utilisé pour mesurer le vent, à savoir un anémomètre à coupelle, n'est pas le mieux adapté : "au delà de 180 à 200 km/h, on atteint la limite" pour mesurer le vent avec fiabilité.
 

Reste, admet Serge Taboulot qu'il n'y a "rien d'impossible", d'autant que le secteur est connu pour la violence de ses vents.

 

Sur le même sujet

L'interview de Frédéric Bologna par Aurélie Massait

Les + Lus