Microba la sorcière, une BD réalisée en Isère pour apprendre l’hygiène aux enfants

Naïma Guerziz fait la lecture à ses élèves. Elle leur raconte l'histoire de Microba la sorcière. / © Isabelle Colbrant - Maxime Quéméner
Naïma Guerziz fait la lecture à ses élèves. Elle leur raconte l'histoire de Microba la sorcière. / © Isabelle Colbrant - Maxime Quéméner

Une enseignante de Saint-Egrève, en Isère, vient de sortir une bande dessinée pour sensibiliser les plus petits à une bonne hygiène. "Microba la sorcière", c'est le titre, met en scène une sorcière très sale et de vilains microbes. Une histoire qui entend parler de propreté de manière ludique.

Par Yann Gonon

Sensibiliser les tous petits à l'hygiène, leur apprendre la propreté, c'était l'objectif de cette enseignante d'une école maternelle de Saint-Martin-d'Hères en Isère. Naïma Guerziz s'est associée à un dessinateur et un chercheur du CNRS pour éditer une bande dessinée intitulée "Microba la sorcière". La BD met en scène une sorcière et des microbes. Une façon ludique pour montrer aux enfants les bons gestes au quotidien.

© Isabelle Colbrant - Maxime Quéméner
© Isabelle Colbrant - Maxime Quéméner


Une sorcière très vilaine et très très sale, Rayan, un petit garçon qui n'aime pas beaucoup les contraintes et un monde infesté de crados. L'histoire pourrait faire peur mais non, l'idée de "Microba la Sorcière" est de parler propreté sans donner d'ordre. "Je trouve que pour les enfants, si on n'a pas une justification derrière, c'est rébarbatif de se laver les mains" explique Naïma Guerziz. 

Le message semble passer auprès des enfants : "les microbes, c'est un petit peu pas bon pour la santé" dit un jeune lecteur. "Il faut bien se brosser les dents et se laver les mains" conclut une petite fille.

La sorcière Microba, un livre pour sensibiliser à l'hygiène


 

Sur le même sujet

Un traiteur devant la justice à Saint-Etienne

Près de chez vous

Les + Lus