Patinage artistique : des championnats de France en comité restreint débutent à Vaujany

Les Championnats de France Elite de patinage artistique débutent ce vendred 5 février à Vaujany, en Isère. Cette édition, chamboulée par la crise sanitaire du Covid-19, est marquée par de nombreuses absences.

Kevin Aymoz, ici lors du Grand Prix 2019, défend son titre de champion de France à domicile, ce week-end, à Vaujany.
Kevin Aymoz, ici lors du Grand Prix 2019, défend son titre de champion de France à domicile, ce week-end, à Vaujany. © Marco Bertorello/AFP

La saison de patinage artistique a amorcé son dégel. Les Championnats de France Elite débutent ce vendredi 5 février, à Vaujany, en Isère. Kévin Aymoz est, entre autres, attendu pour défendre son titre à domicile.

Si le spectacle devrait donc être présent sur la glace, l'organisation de ces Championnats de France aura été un long chemin de croix. Prévus mi-décembre, ils avaient été annulés dans un premier temps : "Les mesures et conditions sanitaires liées à la pandémie de Covid-19, l'instabilité de la situation et les restrictions budgétaires qui en découlent ont poussé la commune de Vaujany et la Fédération Française des Sports de Glace à prendre cette décision difficile mais raisonnable", avait expliqué la fédération française de sport de glace (FFSG) le 16 novembre dernier.

Ces Championnats de France ont finalement été reprogrammés ces 5 et 6 février dans une patinoire de Vaujany, à huis clos. Beaucoup de têtes d'affiche n'ont cependant pas pu répondre à l'appel, à cause d'un calendrier perturbé par la pandémie de Covid-19 (Internationaux de France de patinage et Championnats d'Europe annulés).

Papadakis et Cizeron parmi les absents

L'absence de compétition depuis près d'un an ainsi que des protocoles sanitaires strictes n'ont pas aidé à motiver plusieurs champions de France en titre. Notamment Gabriella Papadakis et Guillaume Cizeron. Le couple vedette de la danse sur glace a annoncé, le 19 janvier, qu'il ne s'alignera sur aucune compétition cette année.

Les quadruples champions du monde, vice-champions olympiques 2018 et champions de France depuis 2015 font notamment face à une "usure psychologique", selon les mots de la FFSG : 

Parmi les autres absences de marque, celles des athlètes s'entraînant en Amérique du Nord sont à noter. Le respect des consignes sanitaires à l'entrée et à la sortie du pays ne facilite pas les choses. La championne de France en titre, Maé-Bérénice Méité, ne sera donc pas présente en Isère.

La compétition pourrait ainsi laisser la place à la jeune génération. Maïa Mazzara, Léa Serna sont à surveiller chez les dames. Chez les hommes, Kévin Aymoz devra notamment se méfier d'Adam Siao Him Fa ou de François Pitot, 16 ans.

Le programme des championnats de France Elite 2021, diffusés sur la web TV de la FFSG :

Vendredi 5 février

Samedi 6 février

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
patinage sur glace sport