Randonneur de 20 ans tué par balle à Revel : le chasseur condamné à trois ans de prison dont deux avec sursis

Un étudiant grenoblois avait été tué par balle dans une forêt près de Revel en 2015. / © CHRISTOPHE AGOSTINIS/MAXPPP
Un étudiant grenoblois avait été tué par balle dans une forêt près de Revel en 2015. / © CHRISTOPHE AGOSTINIS/MAXPPP

L'accident, survenu fin 2015, s'était produit dans une forêt près de Revel, en Isère. Un randonneur de 20 ans y avait été tué par balle et un chasseur rapidement mis en examen pour homicide involontaire. Il a été reconnu coupable de ces faits, mardi 30 avril.

Par M.D.

Un chasseur de 65 ans, Georges V., comparaîssait ce mardi 30 avril devant le tribunal correctionnel de Grenoble pour homicide involontaire. Le sexagénaire, poursuivi après la mort d'un randonneur de 20 ans à Revel, a été reconnu coupable et condamné à trois ans de prison dont deux avec sursis. Ses neuf fusils de chasse lui ont également été confisqués, une peine assortie d'une interdiction de chasse pendant cinq ans.
 

L'accident s'est produit le 10 octobre 2015 sur un sentier à proximité du lac de Freydières, en Isère. Un étudiant grenoblois venu randonner avec un ami a été victime d'un tir de balle mortel au thorax. L'étudiant avait succombé à ses blessures peu de temps après le drame, et le chasseur mis en examen.

La justice lui reprochait notamment d'avoir manqué à ses obligations de prudence en tirant sans identifier sa cible. Georges V. avait expliqué aux enquêteurs avoir "confondu" la victime "avec un chevreuil" car "le jeune homme était habillé en marron".
 

"Ça peut arriver si c'est dans la pénombre des bois, mais là c'est une faute impardonnable", avait réagi Jean-Louis Dufresne, le président de la Fédération départementale des chasseurs de l'Isère, annonçant que l'association se porterai partie civile, tout comme le père de la victime et le camarade qui l'accompagnait le jour de l'accident.

 

Sur le même sujet

Les + Lus