Cet article date de plus de 4 ans

Le témoignage d'Anaïs, l'Iséroise rescapée de l'attentat de Barcelone

Anaïs Maserati est de retour à Saint-Maurice-l'Exil en Isère. Jeudi dernier, elle était sur Les Ramblas à Barcelone avec une amie quand une camionnette folle a semé la mort parmi les touristes. Encore choquée, elle témoigne au micro de France 3 Alpes.
Tout va bien. Trois petits mot sur Facebook pour rassurer ses proches. Quelques heures après le drame, Anaïs a le réflexe de se signaler en sécurité, comme avant elle d'autres rescapés, d'autres attentats. Nous sommes le jeudi 17 août 2017, Anaïs Maserati et une amie viennent d'échapper à la camionnette folle qui a tué 13 personnes sur Les Ramblas à Barcelone.


Quatre jours après l'attentat, Anaïs témoigne. Rentrée ce weekend à Saint-Maurice-l'Exil en Isère où elle réside, elle raconte. Quelques secondes avant l'attaque, elle visitait un marché et prenait encore des photos souvenirs. De l'accident, elle n'a rien vu directement car elle s'est mise tout de suite à l'abri.
 

durée de la vidéo: 02 min 05
Interview Anaïs, les faits


Peu après l'attentat, le premier réflexe pour Anaïs et son amie : rassurer sa famille.
 

durée de la vidéo: 03 min 36
Interview Anaïs, rassurer les familles


Toujours sous le choc, Anaïs veut maintenant se reconstruire. Elle a besoin pour cela d'extérioriser ce qu'elle a vécu.
 

durée de la vidéo: 01 min 33
Interview Anaïs, la reconstruction
durée de la vidéo: 02 min 05
Interview d'Anaïs après l'attentat de Barcelone





 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
témoignage terrorisme faits divers espagne international