Dans la vallée de la Romanche (Isère), le plus grand chantier hydoélectrique de France progresse

Publié le Mis à jour le
Écrit par Marion Feutry .

A une trentaine de kilomètres de Grenoble, dans la vallée de la Romanche, le plus grand chantier hydroélectrique de France avance. En construction depuis 2012, la future centrale doit être mise en service en 2020.

Aux portes de l'Oisans, EDF mène un vaste chantier depuis 2012 : la construction d'une nouvelle centrale souterraine. C'est le projet Romanche-Gavet. Un équipement qui va remplacer les six centrales et cinq barrages actuels de la vallée de la Romanche. 



Les ouvrages nécessaires à cet aménagement sont répartis sur trois sites au fil des 10 kilomètres de la vallée.

  • Livet, où un nouveau barrage a déjà été érigé et mis en service en janvier 2017
  • Les Ponants, où se situe l'entrée de la galerie d'amenée
  • Gavet, où les cavernes usine et tranformateurs souterraines accueillent les équipements. 
Pour acheminer l'eau du barrage jusqu'à l'usine, deux galeries de 4,7 mètres de diamètre ont été creusées par les tunneliers. 





Prochaine étape : l'installation de deux turbines souterraines au sein de la nouvelle centrale de Gavet. Les opérations de blindage des puits interviendront au premier semestre 2018.

 

Intervenants : Céline Barbiero, chef de projet Romanche-Gavet - Daniel Pierra, manager Romanche-Gavet Hydro Projet. Reportage : Ana Koroloff, Dominique Bourget, Jean-Pierre Ardito et Azedine Kebabti





En 2020, cette centrale devra produire 560 millions de kWh annuels, l'équivalent de la consommation d'une ville 231 000 habitants. Soit une augmentation de 30% de la production d'électricité à partir d'une énergie propre et renouvelable.



 

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité