• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • DÉCOUVERTE
  • ECONOMIE
  • CULTURE
  • SPORT

VIDEO. Des punaises par milliers dans les jardins, l'appel à l'aide des habitants d'un lotissement en Isère

Les punaises "de céréales" tentent d'entrer dans les maisons. / © Anne Hédiard - FTV.
Les punaises "de céréales" tentent d'entrer dans les maisons. / © Anne Hédiard - FTV.

Les habitants d'un lotissement de Chavanoz, en Isère, vivent un véritable enfer depuis le vendredi 2 août 2019. Leurs jardins et leurs maisons sont envahis par des centaines de milliers de punaises "de céréales". Les insectes viennent d'un champ tout proche et personne ne sait comment les chasser.

Par Yann Gonon

Des centaines de milliers de punaises dites "de céréales" ont commencé à envahir un lotissement de Chavanoz, en Isère, il y a quelques jours. Les insectes ne piquent pas, ne détruisent rien apparemment mais leur présence exaspère les habitants.

Elles grouillent dans les jardins, elles se promènent en haut des murs et s'introduisent jusque dans les maisons. Plusieurs dizaines d'habitations ont déjà été colonisées par les petites bêtes noires. Une entreprise de tôlerie industrielle située dans le secteur a même été envahie.
 
Punaises de céréales.
 

Impossible de s'en débarasser


"Lygaeidae", c'est le nom latin de ces "envahisseuses". Des punaises "de céréales" dans le langage commun. Elles ne semblent pas dangereures, elles ne piquent pas, elle ne sautent pas... mais elles sont bel et bien là et il semble impossible pour l'instant de s'en débarrasser. 
 
Les punaises "de céréales" ont tout envahi dans le lotissement. / © DR.
Les punaises "de céréales" ont tout envahi dans le lotissement. / © DR.

Les habitants ont tout essayé : le savon noir, le vinaigre blanc et les insecticides en tous genres. L'adjoint au maire a fait appel à une entreprise de désinsectisation mais sans succès jusqu'à présent. Seul le froid semble pour l'instant avoir un certain pouvoir. Certains habitants ont décidé de pousser leur climatisation à fond en espérant le départ des indésirables.
 
 

La canicule et la sécheresse responsables ? 


Jointe par la rédaction de France 3 Alpes, une entomologiste de la Fédération régionale de défense contre les organismes nuisibles (FREDON) explique que les cas d'envahissement par la "punaise de céréales" se multiplient depuis une semaine entre l'Isère, le Rhône et la Drôme. Une douzaine de cas similaires contre cinq l'an passé et seulement un cas l'année précédente. 

Doit-on y voir les conséquences de la canicule ou de la sécheresse ? Les insectes se développent à proximité des champs de colza et visiblement le temps sec et chaud semble favoriser leur prolifération. Aucune étude sur la question ne semble cependant avoir été réalisée.

Les habitants de Chavanoz semblent pour l'instant devoir se résigner. Lors de cas similiaires d'envahissement, les insectes ont fini par disparaître au bout de cinq à 10 jours.
  

Premiers cas en Isère cette année


La première invasion de punaises des champs (famille Lygaeidae) dans notre région remonte à l'été 2017. Il n'y a eu qu'un seul cas à Malissard dans la Drôme.

En 2018, il y a eu 5 signalements en moins de deux semaines, tous dans la Drôme.

Cet été, 14 signalements ont été faits à la Fédération régionale de défense contre les organismes nuisibles en une semaine. Le Rhône, l'Isère et l'Ardèche sont désormais concernés : 

_ Drôme - 7 signalements : Roche de Glun, Romans sur Isère, Chateauneuf sur Isère, Beaumont Monteux, Alixan, Anneyron, Lampeyrouse-Mornay
_ Isère - 4 signalements : Saint Alban du Rhône, Satolas et Bonce, Charvieu-Chavagneux, Chavanoz
_ Rhône - 2 signalements : Communay et Chassieu
_ Ardèche - 1 signalement : Saint Cyr


Reportage à Chavanoz, en Isère


 

A lire aussi

Sur le même sujet

Accompagnateur en moyenne montagne

Les + Lus