JO d'Hiver 2018 :Les acteurs de la montagne en visite avec le ministre des sports en Corée du Sud

Publié le Mis à jour le
Écrit par France 3 Alpes

Patrick Kanner doit s'envoler ce mercredi 17 février pour la Corée du Sud. Un voyage de trois jours au cours duquel il entend affirmer son "soutien aux entreprises françaises leaders en matière d’organisation des JO 2018 à Pyeong Chang". Celles-ci seront du voyage.

Sur la liste des passagers à bord de l'avion du Ministre, bon nombre de responsables de ce qu'on appelle la "filière montagne française" .

Seront ainsi du voyage : Denis Masseglia, président Comité national olympique et sportif français, Benoit Robert, directeur du Cluster Montagne, Jean-Marc Silva, directeur de France Montagnes, Jean-Guillaume Lacoste, GL Events, Hyun-Young Lee, GL Events, Agnès Pannier-Runacher, de la Compagnie des Alpes, Jean-Marc Farini, directeur de projets internationaux – zone Asie-Russie, Compagnie des Alpes, Fabien Felli, directeur international, Poma et Jean-Luc Errant, président de Citizen Sciences.

Sur le site du Ministre de la Ville, de la Jeunesse et des Sports, l'agenda indique que la délégation se rendra Séoul, Pyeong Chang et Busan. Au programme, des entretiens avec Kim Jong-deok, ministre coréen de la Culture, des Sports et du Tourisme, Khan Ho-in, ministre coréen du Territoire, des Infrastructures et des Transports, les autorités locales, rencontres avec des institutions représentatives de la jeunesse et la communauté française.

Obectif à l'orée des Jeux Olympiques d'hiver 2018 : "positionner l’offre française de la filière montagne, à la fois en ce qui concerne les équipements et infrastructures mais aussi en matière de tourisme".

Rappelons que la ville de PyeongChang a été élue ville hôte des Jeux Olympiques d'hiver de 2018  avec 63 voix, au premier tour de scrutin, sur Munich (25 voix) et Annecy (7 voix).
La Corée n'a plus deux ans pour se préparer
Le week-end dernier, le coup d’envoi de la première des épreuves test a été donné sous la forme d’une descente et d’un super-G de la Coupe du monde FIS de ski alpin – une première en République de Corée. Tout s’est déroulé sans problème majeur et les préparatifs vont se poursuivre avec une série d’autres épreuves.

Parmi elles figurent des manches des Coupes du monde de ski acrobatique et de snowboard qui auront lieu au Parc de neige de Bokwang à partir du 18 février, tandis que le Centre des sports de glisse d’Alpensia – construit pour les épreuves de bobsleigh, de luge et de skeleton – devrait accueillir une épreuve de pré-homologation début mars.

Yang-Ho Cho, président du Comité d’organisation des Jeux Olympiques et Paralympiques d’hiver (POCOG), estime que son pays a déjà montré qu’il était prêt à relever le défi de l’organisation de Jeux inoubliables.

« Les deux ans qui viennent vont être très chargés et semés d’embûches, a-t-il indiqué. Mais rien que le week-end dernier, nous avons montré au monde que nous pouvions y arriver et tenir nos promesses pour accueillir les meilleurs athlètes de la planète en Corée du Sud. »

Cette année sera marquée par la présentation des mascottes, des pictogrammes et de la livrée des Jeux, alors que des volontaires seront recrutés et que l’ouverture tant attendue de la billetterie au grand public sera effective.



Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer des newsletters. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas des e-mails. Notre politique de confidentialité