Cet article date de plus de 4 ans

Le journaliste clermontois Thibaut Solano à la recherche des "disparues de Perpignan"

L'été est là. L'occasion de se plonger dans quelques livres. Ne manquez pas celui dont l'auteur est un jeune journaliste clermontois. Depuis cinq ans, il s'est passionné pour la médiatique affaire des "disparues de Perpignan". En 20 ans, deux meurtriers ont été arrêtés...Une énigme reste irrésolue
Rencontre avec Thibaut Solano, auteur
Difficile, voire impossible, de ne pas se passionner pour l’incroyable affaire dite « des disparues de Perpignan » Pas une seule, mais plusieurs affaires, en fait. Depuis 1995, année de la disparition de Tatiana, pas moins de quatre jeunes femmes ont disparu subitement, créant un sentiment de terreur et de suspicion dans cette ville.
Le flair de Thibaut Solano, journaliste clermontois à la Montagne, expert en légendes urbaines, ne l’a pas trompé. Il a vite compris que ces disparitions étaient particulièrement étranges, et que la résolution de l’enquête s’avérerait palpitante. La réalité est allée bien au-delà de son imagination.

Immersion à Perpignan
Après s’être penché sur les archives, les coupures de presse de l’époque, le futur auteur a décidé de se rendre sur place. Armé d’un bloc-notes et de pas mal de patience, il a suivi les traces de Tatiana, Moktaria, Marie-Hélène et Fatima. Il a rencontré les différents personnages impliqués dans cette affaire multiple : les membres des familles des disparues, les enquêteurs, les voisins… Son livre invite chacun à le suivre dans ses recherches. Un parcours jalonné de véritables personnages de roman, des suspects presque « parfaits » dont le destin a croisé ces affaires et cette ville.

Trois meurtres résolus
La réalité a également rattrapé le journaliste. Au fil des années, les progrès de l’enquête fastidieuse et acharnée qu’ont mené plusieurs policiers, aidés par le progrès technique et un peu de hasard, ont permis de résoudre trois énigmes. Le premier tueur fut interpellé en 2001. Marc Delpech avouera le meurtre de Fatima, et sera condamné, en appel, à 30 ans de réclusion. Un autre tueur avouera deux autres meurtres : ceux de Moktaria et de Marie-Hélène. Jacques Rançon a été confondu par son adn. Il attend aujourd’hui son procès.
L’enquête signée Thibaut Solano prend le temps de décrire l’histoire de cet homme, originaire de Picardie, et suspecté d’être un tueur en série. Frisson garanti.
Reste le sort de Tatiana, la première jeune femme disparue en 1995. Si plusieurs hypothèses restent à explorer, rien ne permet, à ce jour, de savoir ce qu’il est advenue de cette jeune femme. Sans doute une raison, pour ce journaliste clermontois, de se lancer dans la suite de son enquête. Affaire à suivre…


 

A lire cet été :
"Les disparues" Enquête de Thibaut Solano, aux éditions Les Arênes
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
livres culture enquêtes justice société