Législatives 2017. Le 1er tour “insolite” en Auvergne-Rhône-Alpes

Les urnes réservent parfois des surprises, ce fût le cas en Auvergne-Rhône-Alpes à l'occasion du 1er tour des élections législatives 2017. / © LOIC VENANCE / AFP
Les urnes réservent parfois des surprises, ce fût le cas en Auvergne-Rhône-Alpes à l'occasion du 1er tour des élections législatives 2017. / © LOIC VENANCE / AFP

Les élections réservent toujours quelques surprises, des résultats étonnants. Le 1er tour des législatives n'a pas dérogé à la règle cette année. En Auvergne-Rhône-Alpes, le scrutin a offert son petit lot de faits insolites.

Par Stéphane Moccozet

  • Rochefourchat accorde 100% des voix au candidat Les Républicains

Dès dimanche soir, sur l'antenne de France 3 Rhône-Alpes, Hervé Mariton s'amusait du résultat étonnant de son poulain dans la 3e circonscription de la Drôme. Député sortant mais pas candidat à sa propre succession, il a en effet souligné le très bon score de Paul Bérard dans la commune de Rochefourchat. Le candidat Les Républicains, par ailleurs qualifié pour le second tour qui l'opposera à Célia de Lavergne (La République en Marche), a obtenu ici 100% des voix. Une petite précision tout de même : il y avait 8 inscrits et 7 votants...
Hervé Mariton et les LR à 100% à Rochefourchat

  • A Pennes-le-Sec : un tiers de bulletins blancs

Vous aves bien lu. La commune de Pennes-le-Sec, située dans la 3e circonscription de la Drôme, s'est illustrée dimanche en affichant un taux étonnant de bulletins blancs dans les urnes. Ainsi, un tiers des bulletins retrouvés dans l'urne était des bulletins blancs. En fait... il n'y avait qu'un bulletin blanc. En effet, seulement 3 électeurs sur les 15 inscrits sur les listes électorales se sont déplacés jusqu'à l'isoloir. Le dépouillement a ensuite révélé que les deux seuls bulletins exprimés s'étaient portés sur le candidat de la France Insoumise, Didier Thévenieau.

  • Onze candidats ne recueillent aucune voix en Auvergne-Rhône-Alpes

Pour des raisons différentes, onze candidats qui se présentaient en Auvergne-Rhône-Alpes au 1er tour des élections législatives n'ont pas obtenu la moindre voix. Nadia Mana (divers gauche, 4e circonscription de la Drôme) et Alexandre Pourchon (divers gauche, 1ère circonscription du Puy-de-Dôme) avaient retiré leur candidature à la fin du mois de mai pour des motifs d'ordre personnel. Toutefois, ce retrait intervenant après la date limite de dépôt des candidatures en préfecture (19 mai), ils étaient toujours officiellement candidats mais aucun bulletin portant leurs noms n'avait été imprimé. Autre exemple dans la 1ère circonscription de la Haute-Loire où Hélène Denis, candidate sans étiquette, n'avait pas envoyé ses bulletins à la préfecture. C'est un oubli volontaire précise zoomdici.fr, elle souhaitait se retirer de l'élection, mais elle avait dépassé le délai légal pour le faire. 

Les autres candidats sans voix :
  • François Shematsi (Union des Patriotes) - Drôme 4
  • Pascal Thomas (M100%) - Drôme 4
  • Athénaïs Bléhaut (DVD) - Rhône 13
  • Lérie Nicolaï (Régionaliste) - Rhône 3
  • Constance Bergé (DVD) - Rhône 7
  • Jean-Paul Louis Vallon (Union des Patriotes) - Ardèche 2
  • Lofti Ben Khelifa (DVG) - Rhône 14
  • Kamel Kroubi (DIV) - Rhône 2

Sur le même sujet

Les + Lus