Législatives 2017. Ces députés suppléants devenus titulaires en Haute-Loire et dans le Cantal

© K. Tir/Facebook Isabelle Valentin
© K. Tir/Facebook Isabelle Valentin

Jean-Yves Bony est arrivé en tête dans la 2ème circonscription du Cantal (55,76%), de même pour Isabelle Valentin dans la 1ère circonscription de Haute-Loire (58,72%). Leur point commun ? Ils ont tous les deux été suppléants avant d’être élus députés ce 18 juin.  

Par Virginie Cooke

Dans la 2ème circonscription du Cantal, c’est Jean-Yves Bony, candidat Les Républicains, qui a remporté le siège de député (55,72%) face à Patricia Roche, la candidate de La République en Marche (44,24%).  Jean-Yves Bonny est l’ancien suppléant d’Alain Marleix.

Même parcours pour Isabelle Valentin qui est arrivée en tête  (58,72%) dans la 1ère circonscription de Haute-Loire face à Cécile Gallien de La République en Marche (41,28%). Isabelle Valentin investie par les Républicains a été la suppléante de Laurent Wauquiez.

 Jean-Yves Bony, un agriculteur  à l’Assemblée nationale



Jean-Yves Bony passe cette fois-ci sur le devant de la scène. Après avoir été le suppléant d’Alain Marleix, les rôles sont échangés. Jean-Yves Bony est désormais le nouveau député de la 2ème circonscription du Cantal et Alain Marleix est son suppléant. Ce dernier a effectué 5 mandats de député dans cette circonscription qui est historiquement celle de Pompidou.

Mais le poste de député n'est pas une nouveauté pour Jean-Yves Bony. Le cantalien a déjà occupé cette fonction de 2007 à 2010 puisqu’Alain Marleix avait été nommé secrétaire d’Etat à la défense chargé des anciens combattants sous le quinquennat de Nicolas Sarkozy.

Le cantalien est agriculteur de profession : il possède un troupeau de 70 salers, installé sur 80 hectares. Il n’a jamais cessé d’exercer cette activité tout au long de sa carrière politique. La ruralité est d’ailleurs l’un des thèmes qui lui tient à cœur.

Jean-Yves Bony est un élu bien ancré dans son territoire, il est le maire de la commune d’Ally depuis 1995. Il a également exercé d’autres mandat, il est conseiller général du canton de Pleaux depuis 2001 et conseiller départemental depuis mars 2015. 



Isabelle Valentin, ancienne suppléante de Laurent Wauquiez



Parcours similaire pour Isabelle Valentin qui a été la suppléante du Républicain Laurent Wauquiez entre 2012 et 2017. Mais le président de la région Auvergne-Rhône-Alpes a décidé de ne pas briguer un nouveau mandat dans la 1ère circonscription de la Haute-Loire, là aussi l’ordre du tandem est inversé. Isabelle Valentin est désormais la députée et Laurent Wauquiez le suppléant.

Isabelle Valentin, 55 ans est née à Ste Sigolène et vit depuis 27 ans à Yssingeaux avec son mari et ses enfants. Elle a suivi des études commerciales et a été acheteuse au sein d’un groupe de magasins de sports à Lyon. Elle a exercé plusieurs métiers mais elle est à la tête depuis plusieurs années d’une exploitation maraichère avec son époux.

La nouveau député de la 1ère circonscription de Haute-Loire a accumulé plusieurs expériences politiques même si elle est issue de la société civile. En 2010, elle est élue conseillère régionale d’Auvergne et depuis 2016 de la région Auvergne-Rhône-Alpes.

Isabelle Valentin a été investie par les Républicains mais elle n’est pas encartée. Elle dit vouloir apporter une sensibilité plus centriste à son tandem avec Laurent Wauquiez.

A lire aussi

Sur le même sujet

SUIVEZ LES ELECTIONS SENATORIALES 2017 SUR FRANCE INFO

Lyon - L'association ALERTE fête ses 40 ans

Près de chez vous

Les + Lus