Cet article date de plus de 5 ans

Les Lyonnaises visent le triplé

Les filles de l'OL, tout juste auréolées d'un dixième titre de championnes de France, rêvent d'un nouveau triplé avec une deuxième étape à Grenoble, dimanche contre Montpellier en finale de la Coupe de France, avant celle de la Ligue des Champions face à Wolfsburg.
© ROMAIN LAFABREGUE / AFP
"La Coupe de France est une belle compétition et nous voulons la gagner pour nous rapprocher du triplé. C'est l'opportunité de démontrer que nous sommes supérieures mais ce ne sera pas facile", juge l'attaquante internationale norvégienne Ada Hegerberg, 20 ans, meilleure buteuse de l'équipe en championnat (33 buts, 53 buts au total).

"Le triplé, déjà réalisé par l'OL en 2012, ce n'est pas un trophée, c'est un plus. Nous allons tout donner pour ramener une nouvelle Coupe de France et nous verrons la suite. S'il y a une association des trois, ce sera formidable", l'entraîneur Gérard Prêcheur.
"Maintenant, pour cette saison, il y a une suprématie de l'OL au plan national et il faut, de nouveau, que notre club montre qu'il peut s'illustrer au niveau
international car nous affronterons le meilleur adversaire européen avec Wolfsburg", poursuit-il. "On le devine, les filles ont plus qu'un oeil sur cette finale de Coupe de France face à Montpellier mais elles ont déjà une pensée sur le match contre les Allemandes."


C'est la cinquième fois que les clubs lyonnais et héraultais s'affrontent en finale de la Coupe de France.

Montpellier, vainqueur en demi-finale de Paris Saint-Germain (2-2, 4-3 t.a.b.), a gagné les trois premières confrontations aux tirs au but avant que l'OL, qui jouera pour une cinquième victoire consécutive dans cette épreuve et une huitième au total, ne s'impose à deux reprises (en 2012 et 2015).
En championnat, où Montpellier occupe la 3e place à onze longueurs de Lyon et huit du PSG (2e), les deux formations s'étaient séparées sur un score de parité lors de la 11e journée (0-0).

Le match retour est programmé au stade de Gerland, la semaine prochaine en clôture de la Division 1, cinq jours avant la finale de la Ligue des Champions, le 26 mai à Reggio d'Emilie (Italie).
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
football féminin football sport