• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • DÉCOUVERTE
  • ECONOMIE
  • CULTURE
  • SPORT

Liège-Bastogne-Liège : les Auvergnats Bardet et Alaphilippe à la 3ème et 4ème place du classement

Aux côtés de Bob Jungels et Michael Woods, le français Romain Bardet est monté sur la troisième marche du podium de la course Liège-Bastogne-Liège / © ERIC LALMAND / Belga / AFP
Aux côtés de Bob Jungels et Michael Woods, le français Romain Bardet est monté sur la troisième marche du podium de la course Liège-Bastogne-Liège / © ERIC LALMAND / Belga / AFP

Dimanche 22 avril 2018, le coureur luxembourgeois Bob Jungels a remporté en solitaire la 104ème édition de la doyenne des classiques cyclistes. Le Brivadois Romain Bardet est monté sur la troisième marche du podium devançant un autre Auvergnat, Julian Alaphilippe.

Par MCP avec AFP

Bob Jungels, de l'équipe Quick-Step, a battu de 37 secondes le Canadien Michael Woods et le Français Romain Bardet, partis en contre-attaque dans les trois derniers kilomètres de la course Liège-Bastogne-Liège.

Le coureur bourbonnais, Julian Alaphilippe, qui était l'un des deux grands favoris avec l'Espagnol Alejandro Valverde, a pris la quatrième place, à 39 secondes, en tête du premier groupe de poursuite. "Julian était le leader après ce qu'il a fait mercredi (victoire dans la Flèche Wallonne), a déclaré Jungels. "J'ai essayé d'anticiper, de partir à l'avant pour le mettre en bonne position et personne n'est revenu".

Dans la 104e édition -ensoleillée- de la plus ancienne des classiques cyclistes, la course ne s'est dénouée que dans la côte de la Roche-aux-Faucons, à 20 kilomètres de l'arrivée, après la fin de l'échappée matinale (Baugnies pour dernier rescapé). Jungels s'est dégagé au sommet et s'est assuré une cinquantaine de secondes d'avance sur un groupe de poursuite qui s'est mal entendu malgré les tentatives de l'Irlandais Dan Martin.


Julian Alaphilippe a joué le rôle de chien de garde et seul, le Belge Jelle Vanendert, s'est rapproché du Luxembourgeois en sortant dans la côte de Saint-Nicolas, aux 6 kilomètres, sans parvenir à reprendre l'homme de tête. Jungels a apporté un nouveau succès à la formation Quick-Step, dominatrice dans les classiques de printemps. L'équipe belge a notamment gagné le GP E3 et le Tour des Flandres (Terpstra) ainsi que la Flèche Wallonne (Alaphilippe). Avant lui, Andy Schleck était le dernier Luxembourgeois vainqueur de la Doyenne en 2009.

Sur le même sujet

Abattage des platanes malades à Grenoble

Les + Lus