Loire : l’ASSE arrache un nul contre Reims et fait un pas vers le maintien

L’ASSE recevait se samedi Reims pour le compte de la 14e journée de Ligue 1. Le match s’est joué dans les vingt dernières minutes. Les Verts arrachent le nul en toute fin de rencontre (1-1).

Les Verts arrachent le nul dans les arrêts de jeu contre Reims lors de la 26e journée
Les Verts arrachent le nul dans les arrêts de jeu contre Reims lors de la 26e journée © MaxPPP

L’ASSE n’a pas gagné contre Reims, ce samedi, lors de cette 26e journée de Ligue 1. Mais elle aura eu le mérite de s’accrocher et d’arracher le nul 1-1. Les Verts se rassurent en ayant enchainé quatre matches sans défaite en championnat. Lentement mais surement, l’ASSE a pris 8 points sur 12

Les Verts ratent l’occasion d’enchaîner avec un troisième succès consécutif en championnat.
C’est un match on ne peut plus fermé qui s’est joué à Geoffroy-Guichard. On s’attendait à un rythme comme celui qu’on a vu contre Rennes (victoire 0-2), que nenni. A la mi-temps Claude Puel décide de passer du 4-3-3 au 4-4-2.

Arnaud Nordin, entré en jeu pour la seconde période a impulsé de l’intensité. Il oblige Rajkovic à se détendre (62e). A la 87e, il fait un très bon centre pour Adil Aouchiche (entré à la 46e) qui tente de marquer de la tête. Mais c’est bien El Bilal Touré ouvre le score pour Reims à la 72e. Satanés de coups de pieds arrêtés.
Charles Abi répond peu avant le coup de sifflet final à la 89e.
Le jeune attaquant, entré dans le match à 59e pour remplacer Anthony Modeste est coutumier du fait.
A chaque fois qu’il était remplaçant et qu’il rentrait sur le terrain plus tard dans le match, il marque. Les chiffres parlent d’eux-mêmes. Charles Abi a marqué ses trois premiers buts de Ligue 1, en 2021, en tant que remplaçant. Nos confrères de l’Equipe vont même plus loin en indiquant que ''43% des buts inscrits par les Verts en 2021 avant le match contre Reims l’avaient été par des remplaçants''.
Claude Puel a du flair et son coaching reste réfléchi.

Les deux équipes se quittent en partageant les points, même si Denis Bouanga avait raté une occasion servie sur un plateau dans le temps additionnel, à un mètre des buts !
Mais personne n’est à l’abri d’une gagade…c’est même arrivé récemment à Mandanda…
Le Gabonais avait inscrit 12 buts la saison passée. Cette année, trois fois moins, avec seulement 4 buts au compteur. Mais son entraîneur manager le défend et insiste sur le collectif. ''On progresse quand même depuis le début de saison, a-t-il déclaré mais on doit se préparer à batailler. On est en quête d’efficacité. Il y a peu de matchs où l’on est passés à travers : ils se comptent sur les doigts d’une main. Mais il y a beaucoup de matchs où on a manqué d’efficacité et concédé des buts sur des actions anodines '' Avant de poursuivre, ''le point du match nul est le minimum syndical. Le mérite est d'y avoir cru et d'avoir des balles de 2-1, mais je n'ai pas aimé la première période, mieux la 2e. C'est bien de ne pas avoir lâché''.

Le 12e homme toujours là

Peu avant la rencontre les supporters se sont rassemblés devant le stade Geoffroy-Guichard pour encourager leur équipe.

Les supporters accueillent les joueurs avant le match à domicile contre Reims (26e journée)
Les supporters accueillent les joueurs avant le match à domicile contre Reims (26e journée) © MaxPPP

 

Après l'Etrat, les supporters des Verts à Geoffroy-Guichard (26e journée)
Après l'Etrat, les supporters des Verts à Geoffroy-Guichard (26e journée) © MaxPPP

Forts de cette énergie et ces encouragements, les Verts s’éloignent progressivement de la zone de relégation. Lentement mais surement…

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
as saint-etienne football sport ligue 1