Prévention de la mort subite du nourrisson

Sage-femmes et infirmières ont mené hier une opération de prévention au CHU de Saint-Etienne. Dans la Loire, 5 bébés sont décédés par mort inattendus depuis le début de l'année.

© MaxPPP
Journée de prévention de la mort subite du nourisson

La Mort Inattendue du Nourrisson (MIN) touche plus fréquemment les garçons que le filles. Il existe un pic de fréquence autour de l’âge de 3 à 4 mois, ainsi qu’une prédominance hivernale.

Quelques recommandations simples qui limitent les risques

En cas de pleurs importants et de refus de s’alimenter, mieux vaut amener le bébé chez un médecin.

Brochure de prévention de la mort subite du nourisson

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
santé société
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter