A Saint-Etienne, le ministre de l'Economie Bruno Le Maire plaide pour une limitation à trois mandats législatifs

Publié le Mis à jour le
Écrit par DM (avec AFP)

En déplacement vendredi 34 mai dans la Loire pour soutenir de jeunes candidats de la majorité présidentielle pour les élections législatives, Le ministre de l'Économie Bruno Le Maire a plaidé pour une limitation à trois du nombre de mandats législatifs.

"La place, il faut la faire aux jeunes, à ceux qui vont avoir un regard différent, des idées nouvelles pour le pays. Donc faire trois mandats c'est très bien, mais pas un de plus", a déclaré Bruno Le Maire devant des journalistes à l'issue d'une déambulation dans les rues de Saint-Etienne. Le ministre de l'Economie était en déplacement à Saint-Etienne pour soutenir les jeunes candidats de la majorité présidentielle. 

Soutien à la jeune garde

"Je crois au renouvellement dans la vie politique. Je pense qu'il est essentiel de laisser sa place à de nouveaux visages, regardez Quentin, regardez Shannon", a-t-il lancé, évoquant les candidatures de Quentin Bataillon, 28 ans, et de Shannon Sebban, 26 ans. Les deux candidats font la course aux législatives, sous la bannière "Ensemble! Majorité présidentielle", respectivement dans la 1ère et la 4ème circonscription de la Loire.

Dans l'Ondaine et le Pilat, le parachutage de Shannon Seban en provenance de la région parisienne, à cinq semaines du premier tour des législatives a crée la surprise. La jeune candidate, du parti présidentielle était jusqu'à présent élue en Seine-Saint-Denis, conseillère municipale de Rosny-sous-Bois.

A 26 ans, Shannon Seban se trouvera face à Dino Cinieri, député Les Républicains de la 4e circonscription de la Loire depuis 20 ans. 

"Merci à Bruno Le Maire d’avoir rappelé ce pour quoi il se bat depuis tant d’années : le renouvellement de la classe politique", a indiqué la candidate dans un autre message posté sur twitter au lendemain de ce déplacement ministériel.

Le ministre de l'Economie est aussi venu soutenir le candidat du parti présidentiel, Quentin Bataillon, candidat à 28 ans dans la 1ère circonscription de la Loire (Saint-Etienne nord). Il a son actif, son expérience de conseiller municipal de Feurs, de 2014 à 2021. Il brigue aujourd'hui, la circonscription qui était détenue par Régis Juanico depuis 2007. 

Le ministre de l'Economie était également venu apporter son soutien au député sortant Jean-Michel Mis, qui brigue un second mandat dans la 2e circonscription.

Trois mandats et basta 

"J'ai toujours indiqué aux habitants de la 1ère circonscription de l'Eure, où  j'ai eu l'honneur d'être élu pendant 15 ans (ndlr: 2007, 2012 et 2017), que je  ne ferai que trois mandats", a ajouté Bruno  Le Maire, assurant qu'il tenait "toujours parole".

Selon lui, la vie politique française serait " plus apaisée et fonctionnerait mieux si tous les responsables politiques respectaient leurs promesses". "J'ai démissionné de la haute fonction publique, le Président de la République lui aussi, je crois que c'est ça le renouvellement de la vie politique. Et c'est ce qui réconciliera nos compatriotes avec la vie publique", a conclu le ministre de l'Economie.