L'entraînement de trois chocolatiers de Saint-Etienne en vue d'un championnat du monde

Quatre Stéphanois ont intégré l'équipe de France. Trois chocolatiers et un entraîneur qui enchaînent les séances de préparation, en vue du prochain Mondial de Pâtisserie Glacerie Chocolaterie. Objectif : Milan, les 21 et 22 octobre prochain.

Jean-Jacques Borne supervise l'entrainement
Jean-Jacques Borne supervise l'entrainement © F3 RA
Un mot d'abord de l'entraîneur : Jean-Jacques Borne. Baskets aux pieds, il file à toute allure pour rejoindre l'équipe. Dans sa ligne de mire : un concours, un championnat du monde. L'homme vous plante le décor : va y avoir du sport, c'est certain.
Et quand il s'agit de l'équipe de France, autant vous dire que le programme est chargé et l'entrainement intensif.

Jean-Jacques gère désormais le quotidien digne de trois sportifs de haut-niveau : celui de trois chocolatiers stéphanois. Objectif : le Mondial de la pâtisserie glacerie chocolaterie, organisé à Milan, à la fin du mois d'octobre. Au programme de la compétition : trois oeuvres à créer en un peu plus de sept heures, ainsi que des pièces de dégustation.

Le chocolat. Jean-Jacques ne le connait pas seulement en tablette, en mode abdominaux de sportif. L'entraîneur de l'équipe de France est aussi chef de l'Institut de l'Excellence culinaire de Saint-Etienne, sacré Meilleur Ouvrier de France.
Coach, il l'est bénévolement. Avec les trois chocolatiers qui l'accompagnent dans cette aventure, ils ne comptent plus leur temps. Y sont même de leurs poches : autour de 40 000 euros de matériel et de matières premières. Certains ont dû emprunter. Mais pour eux, c'est peut-être là le prix de la reconnaissance. 
Ces Stéphanois avouent ne viser qu'une seule place, face aux 21 autres concurrents : la première.


Quatre Stéphanois composent l'équipe qui défendra les couleurs de la France à Milan.

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
sorties et loisirs
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter