Interpellation à Nice d'un détenu évadé de la prison de la Talaudière, dans la Loire

© France 3 Loire
© France 3 Loire

Un détenu de 23 ans évadé depuis une quinzaine de jours du quartier de semi-liberté de la maison d'arrêt de La Talaudière (Loire), a été interpellé à Nice, a-t-on appris mardi 26 juin auprès du parquet de Saint-Étienne.

Par dm (avec AFP)

Après son interpellation lundi à la gare de Nice, l'homme a été conduit dans une unité hospitalière pénitentiaire des Alpes-Maritimes pour y recevoir des soins, précise-t-on de même source.
"Il sera ramené au centre pénitentiaire de La Talaudière et jugé pour cette évasion en comparution immédiate dans les prochains jours", a indiqué David Charmatz, le procureur de la République de Saint-Étienne, précisant qu'il encourt une peine de cinq ans d'emprisonnement.

Dans la nuit du 9 au 10 juin, le détenu, qui était libérable en octobre, avait forcé avec une chaise la grille qui recouvrait la fenêtre de sa cellule, située dans le quartier de semi-liberté, accolé à la maison d'arrêt et où il séjournait la nuit. Il avait ensuite franchi le grillage d'enceinte d'environ trois mètres de haut, surmonté d'un barbelé.
Condamné pour des délits routiers et d'infraction à la législation sur les stupéfiants, il suivait dans le cadre de sa réinsertion une formation d'entretien des espaces verts.

L'Ufap-Unsa avait souligné qu'il s'agissait de la quatrième évasion de cet établissement et tentative depuis un peu plus de deux mois, démontrant, selon le syndicat, "la nécessité de reconstruction attendue depuis plusieurs années"

Sur le même sujet

SMS de L. Wauquiez/ La réaction des lycéens

Les + Lus