Loire : l'Auberge de la Jasserie, une institution hors du temps

© France 3
© France 3

Dans la petite station du Pilat, l'Auberge de la Jasserie est devenue un lieu emblématique, indissociable de la famille Masson, propriétaire depuis 1927.

Par Hugo Lemonier

Pour le randonneur égaré dans la burle du Pilat, le son de la cloche est un signe de salut. Mais, à l'Auberge de la Jasserie, il s'agit juste de l'annonce du repas, l'une des nombreuses traditions de ce restaurant familial. Ici, les recettes de cuisine se transmettent de générations en générations.

Le neveu aux myrtilles, l'oncle aux morilles... Une cuisine raffinée dans le respect du terroir : "On est resté dans le style de cuisine que mes parents faisaient, les gens voulaient garder l'authenticité d'autrefois, on a évolué mais sans trop changer les habitudes", se félicite Alain Masson, co-gérant de la Jasserie du Pilat.

La Jasserie est entrée dans la famille Masson depuis 1927. Depuis, leur histoire est indissociable. D'une petite ferme isolée à 1300 m d'altitude, la vieille bâtisse de pierre est devenue une véritable institution.

Pas d'électricité avant 2009

Le refuge se transforme d'abord en une auberge populaire, avant que ne s'implante une petite station de ski, où le tout Saint-Etienne se presse les week-ends de grand froid. Alain Masson conserve le souvenir de cette petite auberge, comme figée hors du temps : "On n'avait pas le chauffage. Pour se chaufffer, on avait que la cheminée. Dans la cuisine, on n'avait qu'un fourneau. Et le matin, notre mère nosu lavait dans une bassine d'eau gelée."
A l'hiver, le tout Saint-Etienne se presse alors dans les cimes du Pilat. / © France 3
A l'hiver, le tout Saint-Etienne se presse alors dans les cimes du Pilat. / © France 3

En 2009, arrive l'électricité et, avec elle, une nouvelle génération. Depuis, Jean-Marc a repris le flambeau de l'aventure familiale, un geste tout naturel : "Quand on est né dedans, il y a une sorte d'âme qui nous prend, on est absorbé par ça. J'ai fait des études totalement différentes, mais on finit par se raccrocher à nos racines", comprend-il aujourd'hui.

Les nouvelles technologies n'auront pas suffit à briser le charme de ce lieu, sur lequel le temps n'a pas emprise. Une petite auberge où la tempête de neige la plus coriace ne décourage pas les visiteurs. Qu'importe la météo, ils ne repartiront pas sans une part de tarte aux myrtilles, une histoire de traditions.

Loire : l'Auberge de la Jasserie, une institution hors du temps
Un reportage de Emilie Rosso et Arnaud Jacques. Intervenants : Alain Masson, co-gérant de la Jasserie du Pilat ; Jean-Marc Masson, co-gérant de la Jasserie du Pilat


Sur le même sujet

Les + Lus