Une page se tourne à Saint-Etienne avec la démolition de la friche du Progrès

Publié le Mis à jour le

La destruction des bâtiments de la friche du Progrès a démarré le 14 février. La friche industrielle du Progrès et de DTF (Diffusion Technique Française) est située rue Bergson. Le site de près de 6500 m² était inoccupé depuis plus de 30 ans, depuis le déménagement des deux entreprises. 



Jusqu'à 21 bâtiments seront détruits durant cette année 2017 dans l'agglomération stéphanoise.

La destruction de la friche du Progrès vient d'inaugurer cette série de démolitions. Des chantiers de démolition qui concernent des friches industrielles mais aussi des logements insalubres.






Objectif de la municipalité : réaménager la ville pour accueillir une nouvelle ligne de tramway, améliorer la qualité de vie des habitants et surtout redynamiser l'attractivité de Saint-Etienne. La ville entend miser sur la construction d'immeubles de standing, des projets résidentiels et des espaces verts.  Coût de l'opération : plus d'une dizaine de millions d'euros.