• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • DÉCOUVERTE
  • ECONOMIE
  • CULTURE
  • SPORT

Saint-Etienne : la Bourse du Travail vidée de ses migrants

Les familles de migrants et leurs soutiens devant la Bourse du Travail. / © France 3
Les familles de migrants et leurs soutiens devant la Bourse du Travail. / © France 3

Occupée par des migrants depuis 10 jours, la Bourse du Travail de Saint-Etienne a été évacuée, ce vendredi 12 avril au matin, par les forces de l'ordre. Une cinquantaine de demandeurs d'asile, dont des enfants, doivent être relogés. 

Par Franck Grassaud

Depuis le 2 avril, les locaux de la Bourse du Travail étaient occupés de manière illégale, principalement par des demandeurs d'asile. Le maire de Saint-Etienne a saisi la Justice, dès le lendemain, pour obtenir leur expulsion. Finalement, 10 jours plus tard, l'heure de l'évacuation a sonné... vers 6h30 du matin, alors qu'elle était prévue à 9 heures. Les policiers ont oeuvré en nombre. 

Selon la préfecture, un travail d'approche était mené depuis plusieurs jours, afin d'établir une liste des personnes à reloger, mais les fonctionnaires ont eu du mal à accéder au squat. Au bout du compte, ils ont établi un listing d'une cinquantaine de personnes, "dans leur quasi totalité il s'agit de demandeurs d'asile qui, soit ont très récemment déposé une demande en France, soit ont déposé un dossier dans un autre pays de l'UE". Une solution aurait été trouvée "pour chacune des personnes recensées" sur l'ensemble du département, dans des hôtels notamment.  

Images Anthony Laurent
Images. Evacuation de la Bourse du Travail
A Saint-Etienne, la Bourse du Travail occupée depuis 10 jours par des demandeurs d'asile a été vidée de "ses habitants", ce vendredi 12 avril. - France 3

Les associations qui soutiennent ces migrants sont moins formelles et évoquent une prise en charge sur "2-3 nuits seulement". Une manifestation est prévue dans le courant de l'après-midi pour protester contre un manque chronique d'hébergements familiaux à Saint-Etienne. 

Sur le même sujet

Images. Evacuation de la Bourse du Travail

Les + Lus