Saint-Etienne : carton rouge pour le projet autoroutier A45

Publié le Mis à jour le
Écrit par dm

Ce samedi matin, un millier de personnes étaient rassemblées au coeur de Saint-Etienne, place Jean-Jaures, pour protester contre le projet autoroutier A45. Symboliquement, dans la ville hôte de l'Euro de football, membres d'associations et élus brandissent un carton rouge contre l'A45.

La future autoroute A45 devrait relier l'agglomération stéphanoise à Lyon. L'objectif de cet axe d'une quarantaine de kilomètres : soulager l'actuelle autoroute A47 saturée par le trafic. Aujourd'hui, le projet d'A45 se précise et se concrétise au grand dam des opposants. Membres d'associations et élus étaient présents ce samedi matin à Saint-Etienne pour protester contre le projet A45. Parmi ces opposants venus de la Loire et du Rhône, figuraient notamment deux sénatrices.



Le rassemblement a été organisé conjointement par la Confédération paysanne, la Sauvegarde des Coteaux du Jarez, la Sauvegarde des Coteaux du Lyonnais et l'association Alcaly. Ce rassemblement intervient à l'approche de votes sur la participation au financement de l'A45 par les collectivités territoriales de la Loire engagées dans le projet. La communauté urbaine de Saint-Etienne et le département de la Loire doivent en effet délibérer dans les prochaines semaines.



Argument des opposants : le projet de l'A45 est un "vieux projet aujourd'hui dépassé". L'idée d'un doublement de l'A47 a en effet vu le jour au début des années 90. Parmi les autres points avancés : le coût de la réalisation pour la collectivité (1,5 milliard d'euros), la pollution atmosphérique et la disparition de terres naturelles et agricoles.



durée de la vidéo: 00 min 23
EXTRAIT 12/13 Rhône-Alpes du 18/6/16 ©France 3 RA

Le reportage complet

durée de la vidéo: 01 min 58
reportage Y.Marie, L.Crozat, S.Bouix - 18/6/16 ©France 3 RA

Intervenants

1 - Jean Guinand - Agriculteur à la retraite

2 - Cédric Guinand - Exploitant laitier

3 - Pascal Garrido - Maire de La Talaudière

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer des newsletters. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas des e-mails. Notre politique de confidentialité