Saint-Etienne : manifestations interdites dans l'hypercentre samedi 30 mars et Biennale du Design fermée

La Préfecture de la Loire a présenté ce vendredi matin les mesures de sécurité prévues pour encadrer le rassemblement régional des "gilets jaunes" ce samedi. / © C.Exbrayat
La Préfecture de la Loire a présenté ce vendredi matin les mesures de sécurité prévues pour encadrer le rassemblement régional des "gilets jaunes" ce samedi. / © C.Exbrayat

A la veille d'une nouvelle journée de mobilisation des Gilets Jaunes, la préfecture de la Loire vient d'interdire les trois manifestations prévues samedi 30 mars dans l'agglomération de Saint-Etienne. Par ailleurs, la Biennale du design sera fermée toute la journée de samedi. 

Par Dolores Mazzola

Ce vendredi matin, le préfet de la Loire, Evence Richard, a dévoilé les mesures d'interdiction mises en place en vue des manifestations prévues samedi 30 mars à Saint-Etienne. La préfecture a interdit toute manifestation notamment dans deux secteurs précis : l'hyper-centre de Saint-Etienne et le quartier de Carnot où se déroule depuis dix jours la Biennale internationale du Design. La Cité du Design étant trop compliquée à protéger, les autorités ont demandé qu'elle soit fermée toute la journée de samedi. La Biennale fera donc exceptionnellement relâche toute la journée du 30 mars. 
St-Etienne : à la veille du 30 mars
C.Exbrayat - France 3 RA


Les autorités attendent trois mouvements samedi 30 mars : la manifestation régionale des Gilets Jaunes avec près de 1500 manifestants attendus. Un rassemblement contre l'extension de la carrière de Saint-Julien-Molin-Molette était également attendu. Cette manifestation à caractère plus local, appelé "Carnaval de l'inutile", qui cible un projet d'extension de carrière dans le massif du Pilat et éventuellement un grand chantier d'immobilier commercial sur Saint-Etienne. Enfin, une manifestation contre les fabricants d'armes, dans le secteur du fabricant Verney-Carron. Il s'agit d'un appel à manifester "contre les structures participant à la production d'armes ou de munitions utilisées par les forces de l'ordre".

"Il s'agit du premier arrêté d'interdiction de manifester que je prends depuis le début du mouvement des +gilets jaunes+", a rappelé le préfet Evence Richard au cours d'une conférence de presse ce vendredi matin 29 mars. Il a ajouté qu'"un comportement de violence est à craindre de la part de certains des participants attendus (...) dont le nombre est estimé à environ 1.500", tout en refusant de fournir des indications sur le dispositif de sécurité qui sera mis en place.

Le préfet de la Loire, qui a demandé un report de dimanche après-midi à lundi soir du match de football ASSE-Nîmes, comptant pour la 30e journée du Championnat de France de Ligue 1, a précisé que les terrasses et autres mobiliers extérieurs des bars et restaurants devront être retirés.

 
 

Sur le même sujet

Les + Lus