• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • DÉCOUVERTE
  • ECONOMIE
  • CULTURE
  • SPORT

Saint-Etienne : ouverture des soldes très attendue par les commerçants du centre-ville

© Max Adelise/ France 3 Rhône-Alpes
© Max Adelise/ France 3 Rhône-Alpes

Les commerçants du centre-ville de Saint-Etienne attendaient ce premier jour de soldes avec impatience. Les nombreuses manifestations de gilets jaunes ou de lycéens ces dernières semaines ont beaucoup pénalisé les commerces de détail, contraints de fermer boutique les samedis après-midi. 

Par Myriam Figureau

Une cinquantaine de procédures engagées, du chômage partiel à la demande d'aide financière...c'est pour l'instant le seul bilan disponible des conséquences des 8 samedis de manifestations de gilets jaunes pour les commerçants stéphanois. Car l'issue des cortèges de protestation sociale, dépassés par des casseurs professionnels, a été particulièrement violente dans la capitale de la Loire. La présidente de l'association Sainté Shopping, qui regroupe 300 commerces de Saint-Etienne, décrit la peur de ces professionnels chaque fin de semaine, dont beaucoup venaient travailler "la boule au ventre".

Résultat : même si les clients ont répondu présent lors des dimanches d'ouvertures exceptionnelles décidées par la préfecture, il reste beaucoup de stocks à écouler. 
Et l'optimisme est un peu échaudé à l'issue de cette première journée très calme, sans doute en raison d'une météo glaciale et pas très engageante. 
 



Mais Tiffany Fayolle veut rester positive. Des animations sont prévues dans les commerces ce week-end

Tiffany Fayolle, présidente de Sainté Shopping, était l'invitée de Paul Satis dans le 12/13 de France Rhône-Alpes ce mercredi. 
 

Sur le même sujet

Intervenants :

Les + Lus