Des soldes au ralenti à Saint-Etienne, la fin d'une époque ?

C'est parti pour six semaines de soldes d'hiver. A Saint-Etienne (Loire), les commerçants observent un démarrage sans folie. La concurrence d'internet, des ventes privées et autres discounteurs est montrée du doigt. 

Par AFP/CC

Des soldes au ralenti à Saint-Etienne, la fin d'une époque ?
C'est parti pour six semaines de soldes d'hiver. A Saint-Etienne (Loire), les commerçants observent un démarrage sans folie. La concurrence d'internet, des ventes privées et autres discounteurs est montrée du doigt. Reportage de la rédaction locale de France 3 dans la Loire.


Six semaines de soldes d'hiver, à Saint-Etienne (Loire) comme ailleurs, cela sera certainement a dernière fois. En effet, le gouvernement veut les réduire à quatre semaines en 2019 pour "renforcer leur impact".

"L'idée, c'est de passer à deux fois quatre semaines, au lieu de deux fois six semaines, mais en restant dans les mêmes périodes", a expliqué  la secrétaire d'Etat à l'Economie Delphine Gény-Stephann.

Cette décision intervient après une consultation des commerçants, conduite par la Commission de concertation du commerce (3C) et qui a conclu à leur attachement à deux périodes de soldes annuels en renforçant leur caractère national.

"Cette proposition me convient", a réagi Elisa Pinault, propriétaire du magasin 1.2.3 d'Orléans visité par Mme Gény-Stephann. "Après, ça ne réglera pas tous les problèmes du commerce, les centres-villes souffrent partout en France, surtout les petites villes". "Je n'attends plus grand-chose de cette période de soldes. Il y a tellement de démarques à longueur d'année que le lancement des soldes n'a plus du tout le même impact", a-t-elle poursuivi.

Sur le même sujet

Vingt-huit espèces de papillons d'Alpes et de Rhône-Alpes menacés de disparition

Les + Lus