Des manifestants fantômes pour protester contre la suppression des emplois aidés à Grenoble

© Azedine Kebabti / France 3 Alpes
© Azedine Kebabti / France 3 Alpes

Ils étaient appelés à venir déguisés en fantôme ou bien habillés de noir en signe de deuil. Environ 200 personnes selon les syndicats ont manifesté ce vendredi 10 novembre 2017 à Grenoble pour protester contre la suppression des emplois aidés.

Par Anne Hédiard

« Nous ne sommes pas jetables », « Contrats aidés : le plus grand plan de licenciement de l’histoire de France »,  pouvait-on lire sur les pancartes des manifestants ce vendredi 10 novembre 2017 à Grenoble.

Environ 200 personnes (selon les organisateurs) ont répondu à l’appel du collectif Repostes et du syndicat Solidaires pour protester contre le gel des contrats aidés décidé par le gouvernement.

Ces contrats subventionnés sont censés faciliter l’insertion dans le monde professionnel. Ils concernent notamment le secteur hospitalier et l’Education nationale mais aussi et surtout le secteur associatif. Mais ils sont jugés "trop couteux" et "inefficaces" par le gouvernement Macron.

Parti de la place Félix Poulat en centre-ville, le cortège est passé devant la Préfecture, le Rectorat puis la cité administrative avant de revenir à son point de départ.

© Azedine Kebabti / France 3 Alpes
© Azedine Kebabti / France 3 Alpes

 

© Azedine Kebabti / France 3 Alpes
© Azedine Kebabti / France 3 Alpes

Une autre manifestation est d'ores et déjà prévue le 16 novembre prochain.

 

Sur le même sujet

Les 72 télécabines du domaine de Vaujany, en Isère, vendues en moins de 48 heures via Facebook

Près de chez vous

Les + Lus