METEO. Vents violents : encore 2 500 foyers sans électricité, de nouvelles bourrasques attendues dimanche 22 décembre

Ce samedi 21 décembre au matin, encore 2 500 foyers étaient privés d'électricité en Auvergne suite aux vents violents qui ont soufflé dans la nuit du jeudi 19 au vendredi 20 décembre. La tempête avait entraîné près de 28 000 coupures de courant en Auvergne, vendredi 20 décembre.

Près de 2 500 foyers étaient encore concernés par des coupures de courant, samedi 21 décembre au matin. (Photo d'illustration)
Près de 2 500 foyers étaient encore concernés par des coupures de courant, samedi 21 décembre au matin. (Photo d'illustration) © LAUNETTE FLORIAN/MAXPPP
Encore 2 500 foyers d'Auvergne sont privés d'électricité, ce samedi 21 décembre au matin, suite aux vents violents qui ont fait de nombreux dégâts dans la nuit du jeudi 19 au vendredi 20 décembre. Ce qui était qualifié de "tempête" par Météo France, avait entraîné près de 28 000 coupures de courant dans l'Allier, le Cantal, la Haute-Loire et le Puy-de-Dôme.

Parmi ces quatre départements, le Puy-de-Dôme reste le secteur le plus concerné par ces coupures, ce samedi matin :En début de soirée, ce samedi, la quasi-totalité des clients avaient retrouvé l'électricité, d'après un communiqué de presse d'Enedis.

Vendredi soir, après les intempéries, la situation s'était déjà nettement améliorée avec 2 900 clients Enedis privés d'électricité :
 

De nouveaux vents violents attendus dimanche 22 décembre

Le fournisseur d'électricité avait déployé les grands moyens suite à ces vents qui dépassaient les 120km/h à certains endroits d'Auvergne. Enedis avait déclenché sa "Force d'Intervention Rapide Electricité" et des équipes de Picardie et d'Ile-de-France étaient venues en renfort.
 
Si la situation est presque revenue à la normale ce matin, de nouvelles difficultés sont prévues très prochainement. Un autre épisode de vents violents est attendu dans la nuit du samedi 21 au dimanche 22 décembre sur une partie de la région. Ce samedi matin, 13 départements du sud-ouest sont placés en vigilance orange "vent violent". Cette "forte tempête" pourrait gagner la région dans les prochaines heures.

Enedis surveille de près son service météo spécialisé et serait prêt à "prémobiliser" des agents en cas de nouveaux dégâts.
 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
vent violent intempéries météo