"Monchû" : ce mot savoyard pour se moquer des Parisiens entre dans le dictionnaire Larousse

Publié le
Écrit par Alix Guiho

L'édition 2023 du Larousse qui doit sortir le 15 juin prochain intègre 150 nouveaux mots, parmi lesquels... "monchû". Ce terme savoyard désigne les touristes parisiens gauches mais donneurs de leçon.

"Vacancier en quête d’air pur (Parisien, partic.), qui séjourne dans les Alpes et dont on raille souvent la maladresse, l’accoutrement, voire la méconnaissance des usages locaux". C'est la définition du mot "monchû", selon l'édition 2023 du Larousse, qui doit sortir le 15 juin prochain. 

150 nouveaux mots 

Imprégné de l'actualité récente et de l'évolution de la société, le dictionnaire intègre 150 nouveaux mots comme "covid long", "passe sanitaire", "vaccinodrome", "commerce essentiel", "transition écologique", "wokisme", "pervers narcissique", "poké", "kpop", "NFT"... mais fait aussi la part belle aux régions françaises, à leurs expressions et notamment à la Savoie, avec l'ajout du mot "monchû"

"Monchû" : le touriste parisien arrogant dont on aime bien se moquer 

C'est un mélange de français, d'italien et de patois local. Il désigne à l'origine un monsieur, notable bourgeois citadin. Aujourd'hui, "monchû" est surtout utilisé pour se moquer des touristes parisiens à la fois prétentieux et ignorants sur les pistes, les routes ou encore à table. Ces touristes pédants qui débarquent en terrain conquis, qui savent tout, mieux que vous. Mais qui souvent, se retrouvent en difficulté en montagne, environnement qui n'est pas le leur. 

Nous vous proposons ci-dessous notre manuel illustré du "monchû", basé notamment sur les anecdotes, photos et vidéos prises par les Savoyards eux-mêmes et partagées sur la page Facebook Histoires de monchus

Les monchûs font du ski 

Le monchû, c'est celui ou celle qui ne déchausse pas ses skis, même à la caisse, car "on ne sait jamais"

Le monchû, c'est celui ou celle qui s'habille de la même manière à Paris que sur les pistes, car "le style, c'est important". 

Le monchû, c'est celui ou celle qui a inventé une nouvelle manière de skier, parce qu'il n'est pas "pas bête". 

Le monchû, c'est celui ou celle qui se lance des défis comme descendre des escaliers avec ses skis, "pour gagner du temps".  

Le monchû, c'est celui ou celle qui a décrété qu'il n'avait pas besoin d'écouter les consignes de sécurité, parce que "oui oui, il a compris". 

Les monchûs sur la route 

Le monchû, c'est celui ou celle qui, décidément, n'a "pas envie de se faire *****". 

Le monchû, c'est celui ou qui n'a pas besoin de neige pour skier, parce que c'est avant tout, un "urbain". 

Le monchû, c'est celui ou celle qui "sait ce qu'il fait". 

Parce qu'on ne s'en lasse pas... 

Les monchûs à la montagne 

Le monchû, c'est celui ou celle qui trouvera toujours un moyen de vous apprendre votre métier. 

Le monchû, c'est celui ou celle qui "n'a pas fermé l'œil de la nuit", à cause de ces "satanées cloches"

Le monchû, c'est finalement, celui ou celle que vous aimez détester. Sans lui, pas de saison. Mais avec lui... quelle saison ! 

Sur quels critères entre-t-on dans le Larousse ? 

Cette expression a été ajoutée au dictionnaire car il répond à deux critères, a expliqué Carine Girac-Marinier, directrice du département langue française, dictionnaires parascolaires et beaux livres des éditions Larousse, au micro de nos confrères du Dauphiné Libéré : 

  • le mot "monchû" est très fréquemment utilisé : "on parle de milliers ou de millions d'occurrences" 
  • le mot "monchû" est partagé : "il est de plus en plus employé, au début surtout en Savoie mais maintenant tous les Parisiens côtoient ce mot, il y a beaucoup de restaurants ou de pistes qui s'appellent "monchû"  

"Pinzutu", "baignassoute", "horsain" 

Dans la même veine, le Larousse 2023 a aussi intégré les mots "baignassoute", touriste qui vient dépenser son argent sur la côte atlantique, "horsain", touriste venant passer ses vacances en Normandie et "pinzutu", Français (Parisien de naissance ou d'adoption notamment), venu du continent pour se prélasser en Corse.