• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • DÉCOUVERTE
  • ECONOMIE
  • CULTURE
  • SPORT

De nombreux voyages déprogrammés après l'appel à la prudence du Quai d'Orsay face au risque terroriste

Une agence de voyage de Grenoble / © ILLUSTRATION - France 3 Alpes
Une agence de voyage de Grenoble / © ILLUSTRATION - France 3 Alpes

Dans une agence de voyage de Grenoble, un groupe de quatre personnes vient annuler son voyage. Scène assez régulière depuis quelques jours en raison du risque terroriste qui pèse sur la France et les Français. 

Par Franck Grassaud

Dans un communiqué, diffusé le lundi 22 septembre, le ministre des Affaires étrangères, Laurent Fabius, a appelé les citoyens français de passage à l'étranger "à renforcer leur vigilance face au risque terroriste." Le gouvernement dit, toutefois, avoir pris des "dispositions face aux menaces proférées par Daech, suite à l'intervention militaire aérienne de la France en Irak." Qu'importe, 28 pays "sensibles" ont été répertoriés et les voyageurs sont nombreux à déprogrammer leurs voyages depuis.

Les Etats concernés sont les suivants: le Mali, la Mauritanie, l'Ethiopie, le Burkina Faso, le Nigéria, le Kenya, Djibouti, le Sénégal, le Niger, le Tchad, le Soudan, le Yemen, le Qatar, Oman, le Liban, le Koweit, l'Irak, la Jordanie, les Emirats Arabes Unis, Israël, l'Egypte, l'Iran, le Bahrein, la Tunisie, l'Algérie, le Maroc, la Turquie, la Syrie.

Reportage Anne Hédiard et Yves-Marie Glo
Les agences de voyages au ralenti
Intervenants : Emmanuelle Mallet, Directrice de l'agence de voyage KUONI; Hajar Billard, Conseillère en voyage, spécialiste du Maroc; Gérard Guerrier, Directeur général Allibert-Trekking

Pour ceux qui maintiendraient leurs voyages, le Ministère incite à se faire connaître sur le site Ariane.


Sur le même sujet

Loire : Joe Da Silva amoureux de la Coccinelle

Les + Lus