• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • DÉCOUVERTE
  • ECONOMIE
  • CULTURE
  • SPORT

Gwendal Peizerat plaide la bonne foi pour ses dépenses de téléphone à l'étranger

© AFP
© AFP

Gwendal Peizerat, candidat aux régionales sur la liste Queyranne, est accusé d'avoir utilisé le portable de la Région à l'étranger alors qu'il faisait une tournée privée avec "Holiday on Ice". Il explique qu'il a été piégé par son portable. Il déplore qu'on "veuille faire de lui un escroc".      

Par Philippe Bette

"Je me suis fait avoir". Gwendal Peizerat, joint cet après-midi, plaide la bonne foi après la publication d'un article des "Potins d'Angèle" où il est fait état d'une dépense téléphonique somptuaire de 2197 euros, alors qu'il effectuait une tournée privée à l'étranger avec la revue "Holiday on Ice". Une note de téléphone réglée par la Région. 

"C'était en février dernier. J'étais en Allemagne. Je garde mon portable de la région pour pouvoir être joint. Je résidais dans un hôtel où le WIFI était instable. Mon portable a basculé automatiquement sur la liaison "3G" sans que je m'en rende compte. Je me suis fait piéger".

Il met en cause l'opérateur pour ce "dysfonctionnement récurrent". Les relevés fournis établissent d'ailleurs selon lui qu'il s'agit bien là d'échanges de données informatiques ("Data") et non de coups de fil." Je n'ai pas passé d'appels depuis mon portable à l'étranger", insiste-il.

Le patineur précise encore qu'il a donné son accord pour qu'une ponction soit opérée en conséquence sur son indemnité d'élu. Aussi le procès qui lui est fait par l'opposition lui paraît-il "risible" : "Ils essaient de me faire passer pour un escroc alors que je termine un mandat exemplaire."  

A lire aussi

Sur le même sujet

Connaissez-vous le drift trike ?

Les + Lus