L'Olympique lyonnais voit s'envoler les espoirs de podium après sa défaite face à Lille

Dominé au stade Pierre Mauroy par le Lille OSC 1 à 0, l'Olympique lyonnais voit ses chances de décrocher un podium se réduire comme peau de chagrin. A dix journées de la fin du Championnat, le club de Jean-Michel Aulas a glissé à un septième rang bien loin de ses ambitions européennes.

Dominé au stade Pierre Mauroy par le Lille OSC 1 à 0, l'Olympique lyonnais voit ses chances de décrocher un podium se réduire comme peau de chagrin. A dix journées de la fin du Championnat, le club de Jean-Michel Aulas a glissé à un septième rang bien loin de ses ambitions européennes. Ici deception de Maxwel Cornet et Joachim Andersen.
Dominé au stade Pierre Mauroy par le Lille OSC 1 à 0, l'Olympique lyonnais voit ses chances de décrocher un podium se réduire comme peau de chagrin. A dix journées de la fin du Championnat, le club de Jean-Michel Aulas a glissé à un septième rang bien loin de ses ambitions européennes. Ici deception de Maxwel Cornet et Joachim Andersen. © Stéphane Guiochon / MaxPPP
Le prochain train pour la Ligue des champions ne passera probablement plus par Lyon, fatigué par un calendrier infernal, dompté 1-0 dimanche soir à Lille, un concurrent direct pour le podium de Ligue 1 et largué par Rennes (3e) et ses dix points d'avance.

Lyon à dix points du podium, "c'est beaucoup", admet Garcia

Rudi Garcia (entraîneur de Lyon) :

Il reste 10 matches, 30 points, effectivement on en a dix de retard (sur l'actuel 3e de Ligue 1), c'est beaucoup. Il faut être conscient de ça. Après, tant que mathématiquement c'est encore possible à nous de repartir de l'avant, enchaîner le plus de victoires possibles et puis commencer par se concentrer sur Reims vendredi. On va pouvoir enfin récupérer aussi parce que l'enchaînement des trois matches en huit jours ( Juve, Saint-Etienne et Paris ) a quand même pesé sur les organismes, c'est pour ça qu'on a eu du retard à l'allumage ce soir.


Saint-Etienne évite le pire

La semaine de Saint-Etienne n'a finalement pas été parfaite sur tous les plans : trois jours après leur qualification pour la finale de la Coupe de France, les Verts n'ont pas su faire mieux qu'un match nul contre Bordeaux (1-1).

Un résultat qui ne satisfait aucune des deux équipes, tant l'ASSE dans sa lutte pour le maintien que les Girondins dans sa chasse aux places européennes.

L1: On n'arrête plus Loïc Rémy !
Loïc Rémy impitoyable. L'attaquant a marqué son quatrième but en un mois et offert à Lille une victoire capitale dans l'optique de la lutte pour les  places européennes face à Lyon (1-0), dimanche au Stade Pierre-Mauroy.

L'expérimenté avant-centre (33 ans) a puni Lyon, son club formateur, en reprenant du plat du pied un centre en retrait de Jonathan Bamba peu après la demi-heure de jeu (33e) et quasiment écarté l'OL de la bagarre pour le podium de L1.

Avec 9 points de retard sur le Losc, 4e, 10 sur Rennes, 3e, et 16 sur Marseille, dauphin du Paris SG, les Lyonnais auront désormais beaucoup de mal à accrocher une place en C1 au terme de la saison.
 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
ligue 1 football sport olympique lyonnais