Cet article date de plus de 4 ans

Page Nature : la carrière de Gandaillat (63)

La carrière de Gandaillat, entre Clermont et Lempdes, est un site  reconnu d'intérêt majeur par les géologues. Il reçoit chaque année des milliers d'étudiants et lycéens. Son étude a permis de mieux comprendre l'histoire de la faille de Limagne, créée il y a 30 millions d'années.
© Claude Fallas
La carrière de Gandaillat, nichée le long de l'autoroute entre Clermont-ferrand et Lempdes, est devenue au fil des ans un site  reconnu d'intérêt majeur par les géologues.  Chaque année, des milliers d'étudiants et lycéens de toute la France viennent visiter le site qui figure même dans les manuels scolaires.
L'étude de la carrière a notamment permis de mieux comprendre l'histoire de la faille de Limagne, créée il y a 30 millions d'années : la carrière est située dans un fossé, créé lorsque le plateau des dômes s'est surélevé tandis que la plaine de Limagne s'affaissait.  Marnes,  calcaires et stromatolites racontent l'histoire géologique des lieux, révélant notamment de la prséence d'un grand lac. D'autres traces témoignent de l'apparition du volcanisme dans la région.

La carrière de Gandaillat est par mesure de sécurité fermée au public, mais elle se visite en en faisant la demande auprès de la mairie de Clermont qui est propriétaire d' une grande partie des parcelles après la fin de son exploitation. La gestion du site a été confiée au Conservatoire d'Espaces naturels d'Auvergne qui, conscient de l'intérêt pédagogique des leiux a commencé quelques aménagements pour améliorer l'accueil des scolaires. 

Le CEN prévoit également des inventaires de la flore et de la faune, pour déterminer si la carrière de Gandaillat mérite aussi l'attention pour la richesse de son patrimoine naturel. 

durée de la vidéo: 05 min 52
Page nature : la carrière de Gandaillat





Poursuivre votre lecture sur ces sujets
sorties et loisirs