• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • DÉCOUVERTE
  • ECONOMIE
  • CULTURE
  • SPORT

Le PDG de l'INRA en mission séduction au centre de Clermont-Ferrand-Theix

Visite du PDG de l'INRA au centre de Clermont-Theix
Philippe Mauguin a pris ses fonctions de PDG de l’INRA en juillet 2016. La nomination avait fait polémique à l'époque dans les rangs de l'institut : ce proche de Stéphane Le Foll était alors accusé d’avoir été parachuté sans connaissances du secteur. Aujourd’hui le nouveau directeur a entamé un tour de France pour aller à la rencontre des chercheurs des différents sites de l'INRA. Il était le 22 novembre à Theix, dans le Puy-de-Dôme. Intervenants : Isabelle Veissier, directrice département « herbivores »; Jean-Marie Bonny, responsable « raisonnance magnétique nucléaire » à l’INRA Clermont-Ferrand-Theix. - France 3 Auvergne - Reportage : Charline Coca et Bruno Lebret. Montage : Quentin Maury.

Philippe Mauguin, PDG de l’INRA, était en visite au centre de Clermont-Theix le 22 novembre. Le haut fonctionnaire est venu rencontrer les agents et les rassurer, après avoir été accusé d'avoir accédé à son poste, en juillet 2016, par le biais de son ancien patron Stéphane Le Foll.

Par Valentin Pasquier

Au centre de l’Institut national de recherche agronomique (INRA) de Clermont-Theix, Philippe Mauguin est venu se présenter pour apaiser les tensions et répondre aux questions. Nommé à la tête de l’organisme public en juillet 2016, Philippe Mauguin ne faisait pas l'unanimité parmi les chercheurs : ancien chef de cabinet du ministre de l’agriculture Stéphane Le Foll, certains l’accusent d’avoir été parachuté à  ce poste sans aucune expérience.
 
« C’est faux, répond l’interressé. J’ai commencé ma carrière dans le secteur recherche, avec l’INRA dans différents postes, il y a près de 30 ans. C’est ça aujourd’hui que les agents de l’INRA ont pu constater aussi. »
 
Si beaucoup d'employés n'ont pas souhaité s'exprimer sur l'arrivée de ce nouveau directeur, d’autres, comme Isabelle Veissier, directrice du département « herbivores » de la structure puydômoise, se disent rassurés d’avoir rencontré la direction : « C’est un réconfort de savoir qu’on partage les enjeux de notre direction » confie la chercheuse.

De nouvelles ambitions

Et qui dit nouveau directeur, dit nouvelles ambitions pour l'institut. Philippe Mauguin souhaite mettre l'accent sur les défis liés au changement climatique. Il annonce aussi une vague de recrutements de jeunes chercheurs, une revalorisation des salaires et plus globalement une hausse du budget de l'INRA de près de 2%.
 
Philippe Mauguin continue son tour de France pour convaincre, il rencontre les chercheurs lyonnais le 23 novembre.

 

Sur le même sujet

Module Procès Yassine Amari

Les + Lus