Cet article date de plus de 3 ans

Pédophilie : l'église catholique suisse doit indemniser ses victimes

L'église catholique suisse n'est pas épargnée par les affaires de pédophilie en son sein. Mais plutôt que de nier l'évidence, elle indemnise ses victimes pour les soulager du poids de la culpabilité. Une commission neutre et indépendante veille à ce que l'Eglise assume ses responsabilités.   
Au lendemain de la diffusion par France 2 d'un numéro de "Cash investigation" qui pointe la complaisance de l'église catholique dans les affaires de pédophilie, l'exemple suisse apporte un début de réponse. L'église suisse n'est pas non plus épargnée par le phénomène. Mais plutôt que de nier l'évidence ou de simplement déplacer les prêtres coupables d'agressions sexuelles, comme on l'a vu dans l'émission de France 2 , elle doit prendre ses responsabilités.


L'eglise catholique suisse a donc entrepris d'indemniser les victimes de pédophiles religieux dont les agressions sont prescrites. Les victimes peuvent obtenir réparation si elles n'ont plus aucun recours judiciaire. A Fribourg, une dizaine de victimes ont déjà été indemnisées par le fonds de la conférence des évêques qui s'éléve à 500 000 francs suisses. D'autres dossiers sont à l'instruction.          

durée de la vidéo: 03 min 04
Pédophilie : la solution suisse


              
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
religion société international pédophilie faits divers