Pic de pollution en Isère, Savoie et Haute-Savoie : les vitesses de circulation sont réduites samedi et dimanche

Ce samedi 21 janvier, la métropole grenobloise ainsi que les agglomérations de la vallée de l'Arve subissent un deuxième jour consécutif de pic de pollution. 

© France 3 Alpes
Le seuil des 50 microgrammes de microparticules par mètre cube est de nouveau dépassé sur le bassin d'air grenoblois et dans la région. Les conditions se sont même dégradées ce samedi, avec une qualité de l'air plus mauvaise que vendredi. 

Selon Atmo Auvergne Rhône-Alpes, l'agglomération d'Annecy, d'Albertville, de Chamonix est stabilisée au stade 8, tandis que les zones de Chambéry et de Grenoble ont vu leur degré de pollution se dégrader. La situation s'est légèrement améliorée dans la vallée de l'Arve, qui est passée du niveau 10 "très mauvais" au niveau 9. La vallée de la Maurienne stagne au niveau 8 de "mauvais".

Ainsi, des mesures sont prises pour contenir puis faire cesser au plus vite cet épisode de pollution, qui se prolongera jusqu'à demain.

De plus, la préfecture encourage les habitants à se déplacer à pied, à vélo, en transports en commun ou bien de favoriser le covoiturage. Si le pic de pollution n'a pas cessé d'ici cinq jours, d'autres mesures seront prises.

durée de la vidéo: 01 min 21
Pic de pollution : les vitesses de circulation sont limitées

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
pollution environnement société circulation économie transports