• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • DÉCOUVERTE
  • ECONOMIE
  • CULTURE
  • SPORT

Malgré une augmentation de la pollution sur la métropole de Lyon, pourquoi les mesures de circulation restent les mêmes?

Sauf en Auvergne, il ne faut pas compter sur une amélioration de la qualité de l'air avant ce vendredi 26 juillet / © PHOTOPQR/LEPROGRES/MAXPPP
Sauf en Auvergne, il ne faut pas compter sur une amélioration de la qualité de l'air avant ce vendredi 26 juillet / © PHOTOPQR/LEPROGRES/MAXPPP

Pour la journée du jeudi 25 juillet, le préfet a décidé de maintenir la circulation à Lyon, Villeurbanne et Caluire-et-Cuire aux vignettes Crit'Air 0,1,2 et 3 alors que la qualité de l'air se dégrade.

Par Arnaud Jacques

Les mesures demandées par les autorités pour pallier la concentration d'ozone ne suffisent pas. Atmo Auvergne-Rhône-Alpes révèle que ce mardi 23 juillet, le seuil d'information et de recommandations (180 µg/m3) a été dépassé sur le bassin lyonnais-nord-Isère, le bassin lémanique, la zone de coteaux et la Vallée du Rhône. Et plus de la moitié de la région a des valeurs maximales au moins supérieures à 170 µg/m3.

Pourtant, le préfet garde les mêmes mesures de restrictions. Seuls les véhicules avec vignette Crit'Air 0, 1, 2 et 3 pourront circuler sur Lyon, Villeurbanne et Caluire-et-Cuire. La vitesse est toujours abaissée de 20 km/h sur les routes limitées au moins à 90 km/h et à 70km/h pour les route limitées à 80 km/h.
La préfecture explique ce maintient car elle a anticipé l'atteinte de ce seuil d'information et de recommandations dès ce mardi 23 juillet en appliquant le niveau d'alerte N1 de pollution de l'air. Le seuil d'alerte suivant est de 240 µg/m3 pour appliquer des mesures plus strictes.
 

Mauvais facteurs météorologiques mercredi et jeudi


L'ensoleillement, la chaleur et l'absence de vent ce mercredi 24 et ce jeudi 25 juillet devraient permettre au seuil d'information et de recommandations d'être dépassé dans d'autres secteurs de la région.
Seule l'Auvergne est épargnée par ces risques persistants de dépassement de seuil, où une amélioration est possible dès ce jeudi.
Dans le reste de la région Auvergne-Rhône-Alpes, il faudra attendre vendredi avant que ces concentrations en ozone diminuent, grâce à une perturbation orageuse accompagnée d'une baisse de température et d'un vent fort venu du sud.

 

Sur le même sujet

DIRECT VIDÉO. Tour de France 2019 : 20e étape Albertville > Val Thorens

Les + Lus