Premier débat budgétaire à la région Auvergne Rhône-Alpes

Le Conseil Régional Auvergne Rhône-Alpes examine ses orientations budgétaires
Le Conseil Régional Auvergne Rhône-Alpes examine ses orientations budgétaires

Le Conseil Régional Auvergne Rhône-Alpes a commencé les travaux d’élaboration de son premier budget. Un budget de rupture a annoncé son président Laurent Wauquiez avec 75 millions de réduction des dépenses de fonctionnement en 2016.

Par Cyrille Genet

Le premier budget de la Région Auvergne Rhône-Alpes était au cœur des discussions lors de l’assemblée plénière du 17 mars 2016. Une discussion sans vote pour fixer les lignes directrices du fonctionnement économique de la nouvelle région, en place depuis le 1er janvier.

Pour son Président Laurent Wauquiez, il s’agit d’un "budget de rupture" car "pour la première fois depuis 10 ans, les dépenses de fonctionnement seront orientées à la baisse", au prix d’un plan pluriannuel d’économies qui permettra de les réduire de 300 millions sur la durée du mandat, avec un objectif de 75 millions d’euros dès 2016.

Le contrat de plan Etat-Région renégocié

La région veut restaurer sa capacité d’investissement pour injecter 100 millions d’euros supplémentaires par an dans l'économie régionale, soit 15% pour accompagner des projets d’avenir. Ce plan d’investissement est toujours en cours d’élaboration précise la région Auvergne Rhône-Alpes sur son site internet. Dans le même temps, le Contrat de plan signé avec l’Etat l’année dernière sera réactualisé, notamment pour soutenir des projets routiers : l’A45 entre Saint-Etienne et Lyon, le désenclavement du Chablais et du Cantal, le contournement de Grenoble… Le réseau Internet, la téléphonie portable, les lycées, le secteur agricole et l’enseignement supérieur et la recherche sont également ciblés par le plan d’investissement du nouvel exécutif.

Sur le même sujet

Lyon : plongez dans l'oeuvre de Picasso!

Les + Lus