Les premières notes de "Cabaret Frappé" à Grenoble

Publié le Mis à jour le
Écrit par Raphaëlle Besançon

Premier soir au festival "Cabaret Frappé". Premières impressions. Zoom sur la soirée pluvieuse du 21 juillet, où le festival grenoblois n'a rien perdu de son punch, comme il compte bien le prouver tout au long de la semaine.

"Cabaret Frappé" surfe sur un concept sympa, celui de concerts gratuits, au Jardin de Ville, à l'heure de l'apéro, qui deviennent payants à partir de 21 heures, sous chapiteau. 

De quoi séduire encore, 15 ans après la création de l'événement. Malgré la pluie, le public est toujours aussi nombreux. En même temps, c'est un peu normal, le festival est une valeur sûre. Des artistes reconnus y ont déjà fait des apparitions mémorables: Dyonisos, Caravan Palace, Arthur H, IAM.... Encore aujourd'hui, le festival apporte un soin particulier à varier sa programmation. Lundi soir, il y avait de la soul avec Sena Dagadu, de l'électro rock Piero Quintana ou du blues swing avec Moriarty et Christine Salem.

Bon plan: pour la première fois, une soirée entièrement gratuite sera organisée avec Fakear, Thomas Azier, Empire Dust et Pulpalicious. Rendez-vous samedi 26 juillet, dernier jour du festival, à partir de 19 heures, à l'heure de l'apéro évidemment. Le programme détaillé est disponible sur le site du festival.

Reportage de Vincent Lemiesle et Antoine Marnas
durée de la vidéo: 01 min 51
Cabaret frappé

 

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.