• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • DÉCOUVERTE
  • ECONOMIE
  • CULTURE
  • SPORT

Près de Sarcenas, en Isère, promeneurs et bûcherons se réconcilient tous les mercredis

Cette rencontre permet aux bûcherons de sensibiliser le jeune public.
Cette rencontre permet aux bûcherons de sensibiliser le jeune public.

De juin à septembre, les métiers forestiers sont très actifs, mais cette activité n'est pas du goût des promeneurs. Le Parc National Régional de Chartreuse a décidé de les réconcilier en les faisant se rencontrer tous les mercredis.

Par Quentin Vasseur

Promeneurs et forestiers semblaient irreconciliables, mais il a bien fallu trouver un terrain d'entente. Dans les forêts près du Col de Porte, à Sarcenas (Isère), 100 000 personnes viennent chaque année pour se promener ou grimper en randonnée. Mais la cohabitation est difficile entre ceux qui viennent pour la détente et ceux qui viennent pour le travail.

"Il y a des endroits où on voit rien du tout, donc on crie avant de couper, explique Romain Evano, jeune bûcheron, mais on a beau mettre des panneaux, parfois les gens ne comprennent pas que ce sont des endroits faits pour travailler et non pour se promener." 

Pour Fabien Bourhis, du Parc National Régional de Chartreuse, deux visions de la forêt s'opposent. "On a des gens d’un côté qui disent que les forestiers travaillent n’importe comment, abiment les chemins et coupent tous les arbres. De l’autre côté on a des entreprises, des bûcherons, des débardeurs (qui transportent le bois) disant qu'ils passent sur les chemins quand y a des câbles, qu'ils empêchent de travailler."

Le parc a donc décidé de rabibocher les deux parties en organisant tous les mercredis des rencontres entre les bûcherons et le public, qui apprend les fondements du métier... ainsi que les consignes de sécurité.

Reportage de Jean-Christophe Pain, Cédric Picaud et Laetitia Di Bin
A la découverte du métier de bûcheron
Intervenants: Romain Evano, bûcheron; Fabien Bourhis Parc Naturel Régional de Chartreuse

Sur le même sujet

Toujours sans nouvelles de Lorraine, disparue dans le Rhône

Les + Lus