Cet article date de plus de 5 ans

Primaire à droite : Quels candidats soutiennent les parlementaires d'Isère, de Savoie et Haute-Savoie ?

L'Isère, la Savoie et la Haute-Savoie comptent à elles trois 17 parlementaires de droite, qui ont été sollicités par les candidats à la primaire pour apporter leur parrainage. Mais à qui ont-ils apporté leur soutien?
De gauche à droite. 1ere rangée Nicolas Sarkozy, Alain Juppe, Nathalie Kosciusko-Morizet, Francois Fillon, Jean-Frederic Poisson, Nadine Morano, Bruno Le Maire. 2eme rangée: Herve Mariton, Frédéric Lefebvre, Henri Guaino, Geoffroy Didier, Jacques Myard et Jean-Francois Copé.
De gauche à droite. 1ere rangée Nicolas Sarkozy, Alain Juppe, Nathalie Kosciusko-Morizet, Francois Fillon, Jean-Frederic Poisson, Nadine Morano, Bruno Le Maire. 2eme rangée: Herve Mariton, Frédéric Lefebvre, Henri Guaino, Geoffroy Didier, Jacques Myard et Jean-Francois Copé. © Montage de l'AFP.
Il reste deux jours avant le dépôt des candidatures pour les primaires à droite, et les candidats les plus attendus, comme Nicolas Sarkozy, François Fillon ou Alain Juppé, n'ont eu aucun mal à rassembler les 250 parrainages d'élus, dont 20 de parlementaires. Bruno Le Maire s'est également qualifié et Jean-François Coppé a assuré avoir récolté toutes les signatures. D'autres comme Nathalie Kosciusko-Morizet peinent encore à cueillir les parrrainages et entretiennent le suspense jusqu'au bout.

Quels candidats les parlementaires de droite ont-ils parrainé dans les Alpes ? La Haute-Savoie est le département où ils sont les plus nombreux, avec six députés et trois sénateurs. Les soutiens s'y répartissent sur six candidatures :En Savoie, où l'on compte quatre parlementaires de droite, les parrainages s'adressent chacun à un candidat différent:Quant à l'Isère, qui ne compte que deux députés et deux sénateurs, mais la moitié d'entre eux (Bernard Saugey et Jean-Pierre Barbier) n'a pas pris positionSujet de Christian Deville, Gilles Neyret, Stéphanie Liégard et Madeleine Reynier-Deville.
durée de la vidéo: 01 min 29
Qui soutient qui pour la primaire à droite

Pour pouvoir se présenter à la primaire de droite, dont le vote aura lieu fin novembre, les candidats devaient rassembler 250 parrainages d’élus, dont 20 de parlementaires étalés sur au moins 30 départements, ainsi que 2500 soutiens d’adhérents d'au moins 15 départements.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
politique les républicains