La privatisation de l’aéroport Lyon Saint-Exupéry devant le tribunal administratif

Archives Avril 2015 / © France3 RA
Archives Avril 2015 / © France3 RA

Ce mardi, le Tribunal administratif de Paris examinait le recours de l’Association contre l’Extension et les Nuisances de l’Aéroport de Lyon Saint-Exupéry (ACENAS) : les riverains contestent le projet des acheteurs, menés par Vinci Airports, d'aggrandir la plateforme aéroportuaire.

Par Sandra Méallier

Avec la décision de l’Etat Français de vendre 60% de ses parts des Aéroports de Lyon au consortium Vinci, l'ACENAS redoute l'augmentation de l'activité portuaire et les pollutions sonores et atmosphériques qui en découleraient.

100 000 riverains seraient concernés, avec un préjudice sur leur santé, leur environnement et leur patrimoine immobilier. 

Un vision contestée à l'audience par le rapporteur public qui prône le rejet du recours : il se base sur la décision du Conseil d’Etat du 22/02/2017, selon laquelle le changement d’actionnaires ne constituerait pas un préjudice pour les riverains. 

Le Tribunal administratif de Paris rendra sa décision le 27 juin 2017.

Sur le même sujet

Les + Lus