En direct Affaire Fiona

Procès Bourgeon/Makhlouf - Suivez en direct la 6e journée d'audience

Après une première semaine qui a donné à la Cour d'Assises du Puy-de-Dôme la possibilité de cerner un peu mieux la personnalité de chacun des deux accusés dans la disparition et la mort de Fiona, Cécile Bourgeon et Berkane Makhlouf, le procès reprend dans un tribunal de Riom qui attend toujours de connaitre la vérité sur les causes exactes de la mort de la fillette de 5 ans, le 12 mai 2013.

11:04

LES DERNIÈRES INFOS - Mis à jour le 20/10/2017 à 15:26

    Ce Live s'arrête pour aujourd'hui. On vous donne rendez-vous demain sur notre site. Il sera question de l'audition des experts psy. Pas de direct pour cette partie. Retour du Live mercredi pour le témoignage des forces de police. Bonne soirée.

    Les deux accusés ont été invités à s'asseoir. La cour va maintenant visionner l'audition de Cécile Bourgeon, le jour où elle fait des aveux aux enquêteurs.

    C'est dans un silence de cathédrale que Nicolas Chafoulais a témoigné lundi après-midi devant la Cour d'assises du Puy-de-Dôme. Le père de Fiona a parlé de sa fille, morte en mai 2013, et affirmé qu'il était persuadé que Cécile Bourgeon et Berkane Makhlouf mentent depuis le début en disant qu'ils ne savent pas ce qui s'est passé et où le corps se trouve.

    Le président lui explique que les questions doivent lui être posées.

    Cécile Bourgeon fait du chantage au suicide face aux questions insistantes sur l'endroit où le corps pourrait se trouver.

    En découvrant le corps de Fiona le dimanche matin, Cécile Bourgeon raconte qu'elle a d'abord commencé par prendre de la drogue. 

    “Je constate que vous avez des certitudes dans votre trou de mémoire.”

    Me Marie Grimaud à Cécile Bourgeon

    Me Grimaud avance à son tour la possibilité que le corps de Fiona ait été mis à la poubelle.

    “Ça ne vous pose pas de difficultés de savoir que votre fille, toute nue, est sous 10 centimètres de terre ?”

    Me Marie Grimaud à Cécile Bourgeon

    Se tournant vers Cécile Bourgeon : "En creusant à peine 10 minutes, vous avez vraiment pu ensevelir son corps ?"

    Me Marie Grimaud explique à Berkane Makhlouf qu'il est "tout seul, qu'il n'a pas de famille dehors et qu'il est en train d'être chargée par Cécile Bourgeon". "C'est le moment de parler".

    Me Grimaud demande à Berkane Makhlouf si Fiona a vaiment été enterrée.

    On reparle d'une réaction du premier jour d'audience quand les deux accusés ont réagi simultanément à l'évocation d'un lieu près de Volvic.

    L'avocat général parle de confidences de Cécile Bourgeon à une surveillante de prison à qui elle a dit le 11 novembre 2016 que Fiona avait reçu des coups de Berkane Makhlouf.

    Il est question des confidences que les deux accusés auraient pu faire en prison.

    Le président parle des lettres qu'il a reçues depuis le début du procès, dont une émise par une ancienne co-détenue de Cécile Bourgeon qui souhaiterait être entendue.

    Le président Brault demande si Fiona peut se trouver à l'opposé d'Aydat.

    “Vous avez raison M. Makhlouf, on aurait su de quoi elle est morte.”

    Dominique Brault, président de la Cour d'assises

    “J'ai conscience que c'est terrible, parce que pour le procès ça amène pas les preuves que ça devrait.”

    Cécile Bourgeon
  • Afficher les messages précédents

Le reste de l'actualité