Dimanche en politique - Rhône-Alpes

Un quart de la population a plus de 60 ans. C'est la population qui vote le plus. Selon un récent sondage de l'IFOP, 83% des plus de 65 ans s'apprêtent à voter pour un candidat situé sur un axe qui va du centre-droit à l'extrême droite. Châtillon-sur-Chalaronne, dans l'Ain, 5000 habitants. Sous les halles du XVIe siècle, Olivier Michel accueille ses 4 invités des retraités très actifs.Bernadette, 81 ans, très active sur le plan associatif à Saint-Chamond (Loire)Michel, 65 ans, maire adjointNicole, 63 ans, médecin, dirige Médecine et droit d'asile (MEDA)Marcel, 79 ans, dépanne un peu tout le monde dans son quartierIls réagissent sur la guerre en Ukraine, la campagne présidentielle, l'abstention, la santé, notamment des personnes âgées, le pouvoir d'achat, l'engagement des Français, la solidarité, la ruralité... et font leur plan de campagne en détaillant leurs attentes. Pour Serge Guérin, sociologue, les clichés du "vieux" n'a pas changé alors que dans la réalité, tout a évolué. Les séniors sont actifs et jouent bien souvent un rôle fondateur dans le quotidien. Les gilets gris ont montré leur implication. Courtisés par les hommes politiques car ils votent mais oubliés dans les grandes dossiers car surement "moins sexy" que les jeunes. En Drôme-Ardèche, les seniors sont sur-représentés alors que les médecins se font rares. Les médecins ont en moyenne 58 ans en Ardèche et 56 dans la Drôme. Pierre-Jean Pluvy, journaliste reporter à France Bleu, le sait bien. Retrouver un médecin est très compliqué. Séduire ces professionnels est très complexe pour les territoires et les Ehpad. Même quadrature du cercle concernant le personnel soignant et social.    
Retrouvez Dimanche en politique - Rhône-Alpes sur france 3 Alpes de 11:00 à 11:52